Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA86008127 réalisé en 2011

Fiche

  • Façade.
    Façade.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Pleumartin
AdresseCommune : Vicq-sur-Gartempe
Lieu-dit : les Guyots
Cadastre : 1827 E2 1385 ; 2010 AY 212, 213

La maison date vraisemblablement du 18e siècle. Elle figure sur le plan cadastral de 1827. A cette date, des bâtiments aujourd'hui disparus étaient alignés au nord-est de la maison. Selon les propriétaires, la maison a été divisée en deux lors d'un partage en 1827, ce qui expliquerait le percement d'une seconde porte sur la façade. L'étage était peut-être autrefois desservi par un escalier extérieur. L'étable en bordure de route ne figure pas sur le cadastre de 1827, elle a été construite au 19e siècle. Un logement secondaire a été construit sur le même alignement que la maison à la fin du 19e siècle, probablement en 1887, car les matrices cadastrales mentionnent en 1887 la construction par Jean Guérineau d'un logement, d'une huilerie et d'un hangar.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1887, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Cette maison est située en retrait par rapport à la route. Composée de deux niveaux, elle est couverte d'un toit pentu à longs pans en tuile plate, avec une seule croupe. Sa façade, sur l'élévation sud-est, présente des ouvertures à encadrement en pierre de Montin, couvertes en arc segmentaire. Le rez-de-chaussée est accessible par une porte principale, au centre de la façade, et une seconde porte, plus basse. A l'étage, une fenêtre plus petite que les autres éclaire le palier de l'escalier. Au-dessus de la façade, deux petites lucarnes en bois, munies d'un toit à croupe, sont aménagées dans le comble. A l'intérieur, un couloir central et l'escalier en bois séparent les deux pièces de chaque niveau. Les cheminées s'appuient sur les élévations latérales. La maison est encadrée par une étable au sud-ouest et un logement secondaire au nord-est. Une autre petite étable borde la route.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile plate
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour en charpente
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Augmentations et diminutions (1883-1901).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 3471
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Ourry Yann