Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA19000265 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, boutique
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Adresse : rue
Noire
Cadastre : 1831 C1 109 ; 2007 AI 339, 343

Cette maison, d´origine médiévale, a été entièrement reconstruite au 17e siècle avec des remplois datant du 15e siècle (cf. fig. 7). En 1851, elle est détruite par un incendie et est mentionnée comme ruine en 1860, sur les matrices des propriétés bâties et non bâties. En 1876, les ruines de la maison sont démolies et en 1878 elle est entièrement reconstruite. Une photo de 1959 (cf. fig.2) témoigne de l´état antérieur de la tour d´escalier. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, la maçonnerie de la partie haute de la tour a été reprise et le toit en poivrière a été refait. La partie nord, sur rue, a été transformée en grange au début du 20e siècle. Elle avait cette fonction, au moins, jusqu´en 1978 (cf. fig. 3). Vers la fin du 20e siècle, cette ancienne grange a été transformée en boutique.

Remploi provenant deCommune : Collonges-la-Rouge
Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1851, daté par source
1860, daté par source
1876, daté par source
1878, daté par source

Cette maison de plan régulier est implantée le long de la rue noire. Elle est composée d´un logis (parcelle n°343) flanqué d'une tour d´escalier hors-œuvre (parcelle n°339). Le toit à longs pans du logis est couvert de tuiles mécaniques sur les versants est et ouest et d´ardoises sur les versants sud et nord. Celui de la tour d´escalier, en poivrière, est couvert d´ardoises à découpes géométriques. Une souche de cheminée à mitre est positionnée sur la ligne faîtière côté sud, elle correspond à la cheminée adossée, située dans le comble à surcroît. A noter également la présence d´un épi de faîtage à l´extrémité nord.

Cette maison est bâtie en blocage de moellons bruts de grès et de calcaire et avec un appareil en pierre de taille (notamment sur l´élévation nord, sur rue).

Le seul témoin de l´origine médiévale de cette maison se résume à une porte en arc brisé, aujourd'hui condamnée, située sur l´élévation ouest.

Sur l´élévation nord, sur rue, deux portes charretières permettent l´accès à la boutique. Le comble à surcroît, aménagé en logement, est éclairé par deux lucarnes à croupe et une lucarne à croupe débordante interrompant l´avant-toit.

L´accès à la tour d´escalier se fait par une porte en arc en accolade et à moulures croisées. Cette tour distribue le premier étage et le comble à surcroît. Elle est éclairée à l´ouest par deux baies chanfreinées et au sud par deux fenestrons également chanfreinés.

Le mur-pignon sud, très composite, est percé d´une porte-fenêtre décalée vers la droite et surmontée d´un linteau orné d´un écu à bordure, dépourvu d´armoiries. Au premier étage, on remarque la présence d´une fenêtre chanfreinée, sans doute un remploi.

L´élévation est, est ajourée de deux fenestrons chanfreinés. Elle donne sur une petite cour entourée d'un muret en pierre à chaperon plat.

Mursgrès moellon
calcaire moellon
grès pierre de taille
grès moyen appareil
Toitardoise
Plansplan régulier
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
toit conique
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Typologiesmaison à un étage avec tour d'escalier
État de conservationremanié, restauré
Représentationsécu
Précision représentations

Écu à bordure, muet.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Corrèze. Série P ; 3P : 57. Plan cadastral [COPIE]. sections – 5 feuilles, 1831. Etats de sections. Matrices des propriétés bâties et non bâties (1856-1914).

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : 3p 57 2 à 4
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.