Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33007324 inclus dans Hameau de Picard réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesportail
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographiesla Gironde
AdresseCommune : Saint-Estèphe
Lieu-dit : Picard
Adresse : chemin du, Comté, 11 rue des
Ecoles
Cadastre : 2015 OA 727

Aucun bâtiment ne figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1825, alors planté en vigne.

D'après des archives privées, la maison est construite à partir de 1875 pour le compte de Jacques Bernède par l'entrepreneur de bâtisse Jean Blanchet.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle

La maison en rez-de-chaussée surélevé est située au croisement de deux voies, reliant le hameau de Picard au bourg. Elle est séparée de la route par un muret avec piliers de portail maçonnés.

La façade à 5 travées présente un décor soigné, encadrée de pilastres et percées de baies à chambranles moulurés surmontées de corniches à denticules.

La cave occupe la surface de la maison (environ 170/200 m²) hormis la cuisine qui est de plain pied. Un cuvier (aujourd’hui garage) est attenant à la maison, on y accède par une souillarde. Il y avait une écurie construite en bois, aujourd’hui détruite, et un puits dans le jardin.

Murspierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier symétrique en maçonnerie
TypologiesIA4
Techniquessculpture
fonderie
Représentationspilastre pointe de diamant
Précision représentations

Agrafe de la porte principale ornée d'une pointe de diamant.

L'escalier à double volée présente une rambarde avec des barreaux en fonte.

Estuaire

TRAVEE5
FORBAIEchambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; plate-bande (fenêtre) ; plate-bande (porte) ; agrafe ornée (porte) ; corniche (porte) ; corniche (fenêtre)
POSRUEen alignement
POSPARCen retrait
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Archives privées

    -Compte des ouvrages faits en 1875 par Jean Blanchet entrepreneur de bâtisse à la Croix St Estèphe pour M. François Bernède, propriétaire à Canteloup, 19 décembre 1875, Jean Blanchet.

    Avoir fait 8 journées pour faire les fouilles des terres pour les fondations du cuvier ;

    Toisé de la façade du cuvier à 11m de long sur 4x70c de hauteur (…) ;

    Mur ouest à 11m de long sur 4x70 c de hauteur (…) ;

    Plus deux pignons ont chaque 7m de long sur 5x50c de hauteur à la moyenne ;

    Plus fait le bout du mur entre le cuvier et l’Ardiley à 2x70c de long ;

    Plus fait 2x60c carrés sur le pignon sud en avons ? de la façade du cuvier ;

    Treize de la couverture ;

    Plus les deux rives ensemble ;

    Plus le faitage ;

    Pour avoir couvert provisoirement cette quantité de mètres à 0,18 c l’un ;

    Plus avoir couvert à demeure la même quantité de mètres avec fourniture des mortiers à 0,30 c l’un ;

    -Devis pour la construction d’une maison à faire pour la famille Bernède, propriétaires à Canteloup. Explication des matériaux et dimension des épaisseurs des murs, 20 avril 1878, Jean Blanchet, Giraud.

    Savoir

    1er : blocage en libages de pierre de gros Bourg aux trois murs de la cave jusqu’à la hauteur de un mètre au-dessus du fond des fondations

    Première assise aura un mètre d’épaisseur

    Deuxième assise aura 90 c d’épaisseur

    Troisième assise aura 80 c d’épaisseur

    Ses trois rangs seront faits en pierre de gros Bourg et à pierre jointe des deux côtés et intérieurement et posé ? et létencé ? sur moitié de chaux vive ;

    Plus mur dans la cave pour soutenir les terres entre la cave et la cuisine sera monté à la hauteur du carrelage de la cuisine et aura 60 cm 0x60 c d’épaisseur et sera fait en moellon et avec du mortier de chaux vive ;

    Plus il y aura deux assises de blocage fait en gros Bourg dans les fondations de la façade de la cuisine ; 1ère assise aura 90 centimètres d’épaisseur, 2e assise aura 70 cm d’épaisseur, tout à pierre jointe sans employer de moellon ;

    2e : Il y aura 7 assises en gros Bourg sur les trois façades jusqu’à la hauteur des appuis des croisées des chambres ;

    3e : plus il y aura dix assises à partir de la hauteur d’appui jusqu’à la hauteur du dessus de l’entablement ; ces dix assises seront en pierre de petit Bourg ou de St Germain en première qualité et il y aura une corniche sur chacune des ouvertures, plus il y aura 6 chaînes pour supporter les fermes de la charpente ; plus océ [hausser] le mur entre Ardiley et océ [hausser] le mur cuvier ; ces deux murs seront océs [haussés] jusqu’à la hauteur des façades principales ;

    La couverture sera faite en tuile creuse de Gironde, plus il y aura 5 cheminées et chaque tête de cheminée aura 3m de hauteur au [ ?] ;

    Plus il y aura un fourneau dans la cuisine et sera carrelé en carreau de Fayence et il y aura une barre de fer pour entourage, plus il y aura un évier de 1x30 c de long et 0x80 c de large ;

    Plus les marches pour monter dans la cuisine ;

    Plus les marches depuis la cuisine pour monter dans le vestibule ;

    Plus les marches de 1x15c de long pour descendre dans la cave ;

    Plus l’escalier et paliers pour plafonds à la façade principale ; Tous les ouvrages expliqués ci-dessus seront faits et conditionnés selon la règle de l’art ; Avec fournitures de tous les matériaux nécessaires après calcul faits de chaque jour de travail, j’ai trouvé que le tout réuni ensemble, ce montant la somme de 6673 frcs 35 c.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire