Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA19000208 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, terrasse en terre-plein, resserre
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Adresse : rue de la
Barrière
Cadastre : 1831 C1 34 ; 2007 AI 240

Cette maison pourrait dater du 17e siècle, voire du début du 18e siècle. Elle est en partie bâtie sur les ruines d´une maison plus ancienne, sans doute du 14e siècle, qui était solidaire du logis mitoyen (Cf. parcelle n°239, IA19000238). Le pignon sud, sur rue, a été remanié au début du 19e siècle, notamment au moment de l´élargissement du bas de la rue de la Barrière. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, le logis principal a été restauré, le pigeonnier a été remanié et le corps de bâtiment ouest a été partiellement reconstruit.

Remploi provenant deCommune : Collonges-la-Rouge
Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

La maison, de plan régulier en L, est implantée en fond de parcelle, dans la partie basse de la rue de la Barrière. Elle est composée de deux corps de bâtiment : le logis principal flanqué d´une tour carrée hors-œuvre et un second corps de bâtiment à un étage carré.

Le toit du logis principal, à longs pans, à égouts retroussés, comme celui du deuxième corps de bâtiment, à croupes, est couvert d´ardoises. On note la présence de lauzes sur les coyaux. Le toit en pavillon de la tour carrée est, quant à lui, entièrement couvert de lauzes et est couronné d´un épi de faîtage. Une souche de cheminée est positionnée à l´extrémité est de la ligne faîtière, au niveau du pignon couvert, du logis principal. Une lucarne à croupe éclaire l´étage de comble, côté sud.

Le seul vestige de l´origine médiévale de cette maison est visible sur l´élévation ouest. Il s´agit d´une partie de l´arc brisé d´une ancienne porte aujourd'hui condamnée. Légèrement surélevée par rapport au niveau du sol actuel, il est probable qu´un escalier extérieur permettait l´accès à cette porte de logis.

Cette maison est principalement constituée d´un blocage de moellons de grès rouge et beige de Grammont. Le corps de logis principal est orienté est-ouest. L´élévation sud présente un rez-de-chaussée surélevé qui donne accès à un perron abrité par un auvent. On accède à ce perron par un escalier droit en pierre, perpendiculaire au logis. Cette élévation sud, est ajourée d´une porte droite accostée d´une fenêtre cintrée. A noter que la traverse d´imposte de la porte d´entrée est un remploi d´un appui de fenêtre mouluré. Ce corps de bâtiment principal est construit sur une cave (probablement voûtée ?), dont l´accès par l´extérieur, se fait par une porte située sous le perron.

A l´angle sud-est du logis, on remarque une tour carrée, sans doute un ancien pigeonnier dont il ne reste aucun véritable vestige à l´exception de quelques traces d´anciens trous d´envol. Aujourd'hui, elle est utilisée comme pièce d´habitation. Cette tour est percée, côté sud, d´un fenestron chanfreiné et d´une porte-fenêtre qui donne directement sur une terrasse en pierre. L´accès à cette tour se fait également par la pièce principale du logis grâce à une porte située à droite de la cheminée. A noter que cette cheminée incorporée, en maçonnerie, présente un linteau couronné d´une corniche moulurée.

L´élévation nord donne sur un petit espace libre auquel on accède par une porte droite. Une resserre en appentis, couverte de tuiles plates, y a été construite. Adossée au mur-pignon est du logis voisin, elle masque, en partie, un caisson de latrines (cf. IA19000238).

Le deuxième corps de bâtiment, orienté nord-sud, est ajouré, côté est, par des fenêtres droites et une porte-fenêtre. Son mur-pignon nord, sur rue, a été percé d´une porte-fenêtre avec balcon et garde-corps en fer forgé.

La cour est fermée par un mur de clôture à chaperon triangulaire, avec portail en anse-de-panier.

Mursgrès moellon
Toitardoise, grès en couverture, tuile plate
Plansplan régulier en L
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble, rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans croupe
toit en pavillon pignon couvert
toit en pavillon
appentis
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison en rez-de-chaussée surélevé
État de conservationremanié, restauré
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.