Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA19000257 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsgrange, maison
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Adresse : rue de la
Barrière
Cadastre : 1831 C1 92 ; 2007 AI 191

Cette maison a probablement été construite à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle. En effet, elle est positionnée, comme les maisons voisines, le long de la rue de la Barrière, sur les ruines supposées de l'ancien enclos prieural. Cependant, de cette époque, il ne reste quasiment plus aucun vestige, car cette maison a été largement remaniée et restaurée au cours des siècles. Au 19 siècle, et durant le premier quart du 20e siècle, elle faisait office de grange. Et, ce n´est qu´à partir de la seconde moitié du 20e siècle, qu´elle retrouve son usage d´habitation.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Cette maison, de plan rectangulaire, occupe la totalité de la parcelle. Le toit à longs pans est couvert d´ardoises. Un outeau plat et une souche de cheminée, récemment refaite, sont positionnés sur le toit. Elle est édifiée en moellon de grès. Des traces d´un enduit blanc à la chaux sont visibles sur l´élévation ouest.

Cette maison a été construite sur une cave qui n´est plus accessible aujourd'hui, mais dont on a encore la trace, grâce au soupirail situé au niveau de l´arase de l´élévation ouest.

L´élévation ouest, sur rue, a subi des transformations successives liées aux différents usages de la maison. La baie de boutique en arc en anse-de-panier avec étal a été refaite en pierre de taille à l´emplacement d´une ancienne porte charretière qui elle-même avait été percée sur une porte dont on n´a plus d´empreintes aujourd'hui. Il s´agissait sans doute d´une baie de boutique telle qu´on peut en voir sur les maisons voisines. Le premier étage est ajouré d´une fenêtre sur laquelle ont été installés des contrevents. L´absence de feuillures laisse penser qu´il s´agit d´une ancienne croisée.

L´élévation est, sur cour, est assez homogène. On y distingue une fenêtre et une porte-fenêtre à feuillures et contrevents en bois réalisées au 19e siècle. La petite cour est clôturée par un muret de pierres à chaperon plat.

Le mur-pignon nord donnant sur le passage dit "porte du prieuré" est aveugle. Le mur-pignon sud dispose d´un escalier extérieur droit en maçonnerie qui donnait accès à un perron. Cet accès est aujourd'hui condamné.

Mursgrès moellon enduit partiel
grès pierre de taille
Toitardoise
Plansplan régulier
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison en rez-de-chaussée surélevé
État de conservationremanié, restauré
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.