Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33007392 inclus dans Hameau de Saint-Corbian réalisé en 2013

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cuvage
    • chai
    • hangar agricole

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescuvage, chai, hangar agricole
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographiesla Gironde
AdresseCommune : Saint-Estèphe
Lieu-dit : Saint-Corbian
Adresse : rue de, Pigot, rue du
Château d'eau
Cadastre : 2015 OF 331, 329, 2904 ; 1825 F1 791-793

Des bâtiments figurent à cette emplacement sur le plan cadastral de 1825.

Les dépendances sont probablement plus anciennes que la demeure qui a probablement été reconstruite dans la 2e moitié du 19e siècle.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle

La maison est disposée en retrait par rapport à la rue du Château d'eau. Le cuvier lui est contigu avec une baie de décharge ménagée sur le pignon, côté rue Pigot. Les bâtiments de dépendance sont disposés perpendiculairement à l'arrière de la maison et donnent sur une place, rue Pigot.

La façade du logis en pierre de taille est composée de 6 travées. Si les baies du rez-de-chaussée ont été en partie remaniées, celles de l'étage conservent leurs chambranles moulurés, leurs appuis saillants et les allèges en ressaut.

Le cuvier et les dépendances sont construites en moellons. Si la baie de décharge permet d'identifier l'ancien cuvier, rien ne distingue le chai : le peu d'ouvertures dans le bâtiment de dépendance à l'arrière pourrait indiquer la présence de ce dernier.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
TypologiesIC3

Estuaire

TRAVEE6
FORBAIEplate-bande (fenêtre) ; plate-bande (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUEen alignement
POSPARCen retrait
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire