Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA86008094 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Pleumartin
AdresseCommune : Vicq-sur-Gartempe
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 4 place de l'
Eglise
Cadastre : 1827 E2 1433, 1434 ; 2010 AY 102, 103

Selon la date portée au-dessus de la porte de l'élévation est, cette maison a été construite en 1747. La maison pourrait éventuellement être encore plus ancienne. Autrefois, l'escalier desservait les deux corps de bâtiment, ce qui suggère qu'ils appartenaient à la même maison. Dès la réalisation du plan cadastral en 1827, la maison était divisée en deux parcelles, comme maintenant. La photographie prise en 1909 témoigne de la présence d'éléments anciens disparus à la suite des modifications effectuées au 20e siècle : un garde-corps en bois sur l'escalier a été supprimé lors du rehaussement du mur d'échiffre ; la haute souche de cheminée en pierre a été remplacée par une souche en brique ; la fenêtre de l'étage de l'élévation est, qui présentait un appui saillant et une couverture en arc segmentaire, a été transformée ; un enduit vert a été appliqué sur cette même façade.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1747, porte la date
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Cet ensemble est composé de deux corps de bâtiment dont les lignes faîtières sont perpendiculaires. Un escalier extérieur dessert les étages des deux ailes à l'angle sud-est. Il est couvert par un auvent maintenu par des poteaux en bois s'appuyant sur le mur d'échiffre. Les deux ailes n'étant pas au même niveau, des marches supplémentaires, n'occupant qu'une partie de la largeur de l'escalier, permettent d'accéder au corps de bâtiment est, sans obstruer totalement le passage vers le bâtiment ouest. La porte vers le bâtiment ouest a été murée mais l'encadrement reste partiellement visible. L'élévation est, en pignon, présente au rez-de-chaussée une première porte couverte en plein cintre, avec sommiers et clé saillants, et une seconde porte. Les deux pièces du rez-de-chaussée, dont le sol est en terre battue et le plafond en bois, ne communiquent pas. L'élévation ouest est percée d'une porte à encadrement chanfreiné et de deux fenêtres. Sur le mur pignon sud, en bordure de rue, des extrémités de poutres en bois visibles à l'extérieur témoignent de la présence de cheminées au rez-de-chaussée et à l'étage.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile plate
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie

Inscriptions : 1747

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Ourry Yann