Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA19000273 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, terrasse en terre-plein, passage couvert
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Cadastre : 1831 C1 164 ; 166 ; 2007 AI 163

Cet ensemble de deux maisons mitoyennes a été construit au 17e siècle. D´après les matrices cadastrales des propriétés bâties de 1856-1914, le logis, situé le plus à l´est, a été converti en bâtiment rural en 1874. Au début du 20e siècle, les deux maisons ont été réunies et la toiture a été entièrement refaite et exhaussée dans sa partie est. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, une extension et une terrasse ont été réalisées à l´angle sud-ouest.

Période(s)Principale : 17e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1874, daté par source

Cet ensemble est implanté le long de la rue qui mène au centre-bourg. Il est constitué de deux maisons attenantes, l´une à l´ouest, en rez-de-chaussée surélevé et l´autre, à l´est, sur un passage couvert. C´est l´adjonction d´un troisième corps de bâtiment à l´angle sud-ouest de la maison en rez-de-chaussée surélevé qui donne à cet ensemble un plan régulier en L.

Les toits à longs pans à égouts retroussés des deux maisons sont couverts de lauzes taillées en forme d´écaille. Deux souches de cheminées à mitre s'élèvent sur la ligne faîtière, l´une sur le pignon ouest et l´autre à la jonction des deux logements. Sur le versant sud du toit du logis est, sur passage couvert, deux lucarnes rampantes éclairent l´étage de comble. L´extension présente un toit en demi-croupe couvert d´ardoises.

Construites majoritairement en blocage de moellons de grès et de calcaire, ces maisons ont conservé une partie de leur appareil ancien en pierre de taille (notamment au niveau des encadrements des baies) et des traces de badigeon blanc. L´appareil de cet ensemble est très composite. Néanmoins, il offre une bonne lisibilité des campagnes de construction des deux logis et des remaniements réalisés notamment sur l´élévation sud et sur le pignon est où des fenestrons ont été percés.

L´accès, depuis la rue, se fait par une porte en plein-cintre, à deux vantaux à cadre cloué qui ferme l´ancien passage couvert. Côté jardin, ce passage est toujours ouvert et est surmonté d´un arc brisé qui semble avoir été remanié.

L´élévation sud, sur jardin, est dotée d´un escalier extérieur droit, en maçonnerie, par lequel on accède à un perron couvert en pierre avec garde-corps en fer. Ce dernier a été agrandi de sorte à former une terrasse dont la structure, probablement en béton, repose sur des piliers en pierre.

Le jardin est clos par un petit muret en blocage mixte de moellons de grès et de calcaire. Les vestiges de piliers à entablement indiquent que ce muret disposait également d´un portail.

Mursgrès moellon enduit partiel
calcaire moellon
grès pierre de taille (?)
béton
Toitardoise, grès en couverture
Plansplan régulier en L
Étagesen rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison en rez-de-chaussée surélevé
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Corrèze. Série P ; 3P : 57. Plan cadastral [COPIE]. sections – 5 feuilles, 1831. Etats de sections. Matrices des propriétés bâties et non bâties (1856-1914).

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : 3p 57 2 à 4
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.