Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, puis mairie

Dossier IA86009544 inclus dans Bourg de Mairé réalisé en 2019

Fiche

Destinationsmairie
Parties constituantes non étudiéespuits, four à pain
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Châtellerault-3
AdresseCommune : Mairé
Lieu-dit : Le Bourg
Adresse : 18 place
de la mairie
Cadastre : 1833 B 1221, 1223 ; 2017 AH 148

Avant 1912, le bureau de la mairie était situé dans l'école communale, au n°6 de la place du bourg.

D'après les plans du cadastre "napoléonien", le bâtiment qui l'accueille actuellement était déjà construit en 1833. Il a visiblement été agrandi vers le nord jusqu'au mur de clôture du presbytère dans le courant du 19e siècle. La propriété est achetée en 1911 par le maire Ludovic Véneau à Jean Guinot, instituteur en retraite à Châtellerault, et à M. Barreau. L'achat du bâtiment est fait en vue de le céder à la commune pour servir de mairie et de logement au garde-champêtre, cession qui a lieu en 1912 pour un franc symbolique. Toutefois, Ludovic Véneau se réserve un droit de cueillette sur un cognassier planté à l'arrière du bâtiment. L'acte de cession comprend deux autres bâtiments : un four à pain, encore présent à l'arrière de la mairie, et une ancienne grange qui fut réhabilitée en salle des fêtes.

D'après des cartes postales anciennes, le bâtiment a été transformé au début du 20e siècle, probablement peu de temps après sa transformation en mairie. Une lucarne pignon couverte d'un toit à longs pans a été ajoutée au-dessus de la porte principale et la plupart des ouvertures ont été agrandies. Une aile, construite perpendiculairement à la mairie et donnant sur la place du bourg, a aussi été détruite.

Période(s)Principale : 16e siècle, 17e siècle , (?)
Principale : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La façade principale de la mairie surplombe le côté oriental de la place du bourg. La porte d'entrée, accessible par un petit escalier extérieur, est surmontée d'une imposte vitrée. Cette baie est aussi flanquée par deux fenêtres couvertes par des linteaux métalliques qui datent du début du 20e siècle. Entre la porte principale et la fenêtre de droite, un puits a été aménagé dans l'épaisseur de la maçonnerie. Il est couvert d'un arc en plein cintre et protégé par une palissade en bois. Au niveau supérieur et à l'aplomb de la porte, une petite fenêtre prenant place dans un pignon sert à éclairer les combles. L'accès au sous-sol se fait par un escalier construit perpendiculairement à la façade nord-est. Elle conduit à une porte couverte d'un linteau en métal.

La porte principale s'ouvre sur l'escalier en bois et sur un couloir central qui traverse le bâtiment dans sa largeur. À gauche de ce couloir, la salle de l'accueil a conservé une cheminée en pierre calcaire qui pourrait dater du 16e ou du 17e siècle, bien que la hotte en brique semble remaniée au 19e ou au début du 20e siècle. Un buste de Marianne repose sur un support en bois fixé dans le linteau de la cheminée. Un portrait de Ludovic Véneau et une plaque ont été installés dans la salle pour commémorer la cession du bâtiment en 1912. La charpente apparente est constituée de poutres et de solives métalliques qui pourraient dater de la réhabilitation du bâtiment au début du 20e siècle. L'élévation sud-ouest, donnant sur la cour à l'arrière du bâtiment, présente une porte et deux fenêtres couvertes par des linteaux métalliques ainsi qu'une fenêtre couverte d'un linteau en bois.

Un four à pain, probablement construit au cours du 19e siècle et couvert par un auvent, est situé dans la cour. Sous la gueule, la maçonnerie est constituée de brique alors que la hotte, construite en surplomb, est bâtie en pierre.

Murscalcaire enduit
Toittuile plate
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvrementscharpente métallique apparente
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Typologiesmaison en retrait
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 172 3
  • Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 2540
Bibliographie
  • De Lussac Hubert, De Lussac Mireille. Bien le bonjour de Mairé, 2011.

    p. 33-40
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.