Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison et atelier de sabotier

Dossier IA23001907 réalisé en 2010

Fiche

Genrede sabotier
Dénominationsmaison, atelier
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Lafat
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 2008 AA 150

Cette maison date probablement des années 1920-1930. L'atelier du sabotier, encore utilisé aujourd'hui et situé derrière la maison, a probablement été remanié dans la deuxième moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 20e siècle , (?)

La maison est un bâtiment de plan rectangulaire, construit en moellon de granite et couvert d´un toit à longs pans en tuile mécanique surmonté de deux souches de cheminée en brique. Construite sur cave, la maison s´élève sur deux niveaux. Le pignon sud-est, partiellement enduit, compte deux soupiraux de cave, quatre ouvertures au rez-de-chaussée et deux à l´étage. Les deux soupiraux présentent des linteaux métalliques avec des écrous de forme florale tandis que les baies présentent des jambages harpés en brique et brique peinte et un linteau métallique surmonté d´un linteau à dents d´engrenage saillantes en brique. Un escalier extérieur de quelques marches permet d´accéder à la porte d´entrée, encadrée par deux fenêtres de faible largeur. La façade sud-ouest, totalement enduite, ne comporte que deux ouvertures, une porte et une fenêtre, surmontées d´un linteau métallique. Un petit escalier extérieur permet d´accéder à la porte. L´atelier du sabotier est accolé au pignon nord-ouest de la maison. Construit en granite et couvert d´un toit à un pan en tuile mécanique, l´atelier comporte deux parties : un partie abritant les machines et une partie abritant les outils manuels. La partie qui abrite les outils manuels a été reconstruite en parpaing de béton dans la seconde moitié du 20e siècle mais les linteaux rustiques en bois ont été conservés ainsi que le plafond et les poutres en bois. A l´intérieur des deux parties de l´atelier, toutes les machines et les outils manuels ont été conservés. Ainsi, la partie abritant les machines conserve deux machines à reproduire les sabots : une pour reproduire la forme extérieure du sabot et une pour reproduire le creusement intérieur du sabot. La partie abritant les outils manuels conserve les établis avec les outils à sculpter les sabots (intérieur et extérieur) et de nombreux outils accrochés aux poutres du plafond tels que des scies ou des cuillers. Des sabots, utilisés comme modèles, sont également accrochés aux poutres et des ébauches sont entassées dans la pièce.

Mursgranite moellon enduit
brique
bois
fer
parpaing de béton
Toittuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, étage de comble
Couverturestoit à deux pans
toit à un pan
Typologiesmaison de village
État de conservationinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.