Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison en bande de cadre

Dossier IA64002446 réalisé en 2012

Fiche

Genrede cadre
Précision dénominationmaison en bande
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonBassin de Lacq
AdresseCommune : Mourenx
Adresse : 2 avenue
du Maréchal Lyautey
Cadastre : 2015 AN 0339
Précisions

Lors de l'édification de la ville nouvelle de Mourenx, la Société civile immobilière de la Caisse des dépôts (SCIC) décide de confier à divers architectes la réalisation de lotissements pour les contremaîtres et les cadres des usines du bassin de Lacq. Ainsi, Maurice Novarina réalise un ensemble de 80 logements achevés en 1961 auquel appartient cette maison, remaniée au cours des années 2000.

Période(s)Principale : 2e moitié 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle , (?)
Dates1961, daté par source
Auteur(s)Auteur : Novarina Maurice
Novarina Maurice (1907 - 2002)

Architecte en chef de la Reconstruction dans le département de l'Eure ; architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Cette maison est la première du lotissement Novarina, implanté au sud-est de la ville de Mourenx, à l'est de la départementale n°9. Elle fait partie d'un ensemble de quatre logements mitoyens organisés selon un plan en H qui se répète. La maison a, elle, un plan en L. Sa construction suit les modalités du programme "LOGECO", logements économiques et familiaux, dont l'édification est aidée par l’État entre 1953 et 1963. Ainsi, la surface habitable pour ce type F6 est de 89,48 m2 (la norme étant comprise entre 82 et 96 m2). Le rez-de-chaussée comprend un cellier sur cour, mitoyen avec les quatre autres celliers, une cuisine, un séjour et une chambre. L'étage comprend les quatre chambres et la salle de bain. Un mur en claustra de briques ferme les cours sur les deux côtés latéraux de l'ensemble de quatre logements.

Au rez-de-chaussée, en retrait par rapport à l'étage, est aménagé en façade antérieure et postérieure une galerie couverte rythmée par trois poteaux métalliques. Un mur, non présent à l'origine, sépare les deux logements en façade antérieure. Cette dernière arbore deux fenêtre et une porte au rez-de-chaussée initialement fermées par des panneaux métalliques coulissants aujourd'hui disparus. A l'étage, trois baies ont été percées, une de forme horizontale et deux de forme verticale dont une est comblée dans sa partie inférieure. En façade postérieure, l'étage est identique tandis qu'au rez-de-chaussée on trouve l'entrée principale, une porte sur le séjour et une fenêtre pour la chambre.

Le gros œuvre est en béton caverneux, les murs sont enduits en ciment et la couverture des toits est constituée d'une étanchéité bitumeuse multicouche sur voligeage bois. Les toits sont à longs pans, très fortement inversés.

Mursbéton enduit
Toitbitume
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à longs pans inversés
État de conservationremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • "Logements individuels à Mourenx". Cahiers du centre scientifique et technique du bâtiment, n°54, 1962.

    non paginé

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia