Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite maison du médecin

Dossier IA86010642 réalisé en 2017

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Saint-Savin
AdresseCommune : Saint-Pierre-de-Maillé
Adresse : 5 avenue
Charles-de-Gaulle
Cadastre : 2017 AC 54

Louis Raison, maire de Saint-Pierre-de-Maillé, et son conseil municipal constatent que " la commune de Saint-Pierre-de-Maillé privée depuis de longues années de médecin est dans la nécessité de faire construire un immeuble pour loger le médecin qui viendra s'y établir, que ce n'est qu'à cette condition que qu'elle obtiendra satisfaction, que [la] localité très importante comme population se doit de faire le nécessaire le plus rapidement possible pour répondre aux désirs de ses habitants " et décident donc en 1936 la construction d'une maison pour loger le médecin de la commune.

Le terrain choisi est une fraction de la parcelle A 980, au lieu-dit Les Vigneaux, appartenant à M. Raison, maire de la commune, ce qui interroge le directeur des domaines et le sous-préfet pour cause de conflit d'intérêt (voir documents d'archives ci-dessous). La maison construite sera louée au médecin.

Les travaux sont adjugés en 1937 à M. Laveau fils de Tournon-Saint-Martin (lot 1, terrassements, maçonnerie), Abel Luttreau de Châtellerault (lot 2, charpente, couverture), Armand Fournieux à La Roche-Posay (lot 3, zinguerie, plomberie), M. Laveau de Tournon-Saint-Martin (lot 4, plâtrerie-fumisterie), René Lessous d'Angles-sur-l'Anglin (lot 5, menuiserie, serrurerie), Germain Moreau d'Angles-sur-l'Anglin (lot 6, électricité), M. Forte (lot 7, peinture, vitrerie), pour un budget total après rabais de 105.855,10 francs couvert par un emprunt auprès de la caisse des dépôts et consignations au taux de 5 % remboursable sur 30 ans. Les plans sont dressés par Pierre Gouron, architecte à Châtellerault, qui suit les travaux réceptionnés le 3 septembre 1938.

Un bail à loyer est signé le 20 mai 1938, pour deux ans, entre la commune de Saint-Pierre-de-Maillé et le docteur André Faure-Muret.

En 2017, cette maison accueille une entreprise et un cabinet médical se trouve dans la maison mitoyenne, construite ultérieurement dans un même style.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates1938, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gouron Pierre
Gouron Pierre

Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Laveau fils
Laveau fils

Entrepreneur à Tournon-Saint-Martin dans les années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie attribution par source
Auteur : Luttreau Abel
Luttreau Abel

Charpentier à Châtellerault dans les années 1930.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de charpenterie attribution par source

La maison est implantée sur un terrain de plan plus ou moins triangulaire, à proximité immédiate du terrain choisi pour implanter le groupe scolaire. La façade principale est orientée au sud-est. Une maison mitoyenne (actuellement cabinet médical) a été implantée dans un second temps au nord-est, entraînant une reprise du toit et la suppression de l'une des croupes de la toiture.

Les plans de l'architecte (voir les illustrations du dossier) prévoient :

- au sous-sol, un garage avec un coin atelier, une cave à vin et une buanderie ;

- au rez-de-chaussée, un salon d'attente, un bureau, une pharmacie, une salle à manger et une cuisine ;

- à l'étage, un dégagement, trois chambres et une chambre de bonne.

Étant donnée la pente du terrain, il s'agit plutôt d'un étage de soubassement, d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un étage.

La maison est couverte d'un toit en tuile mécaniques à longs pans et croupe latérale au sud-ouest, avec épi de faîtage. La façade est ordonnancée à trois travées ; la porte centrale est couverte en plein cintre, les fenêtres du rez-de-chaussée sont couvertes en arc segmentaire. Les fenêtres de l'étage et des autres élévations présentent des linteaux en plate-bande. La fenêtre centrale de l'étage est plus petite que les deux autres fenêtres en raison de la présence, entre la porte et la fenêtre, d'une jardinière qui figure sur les projets de l'architecte. Toutes les clefs sont saillantes et les piédroits harpés. Le caducée figuré sur l'élévation principale de l'architecte dans l'imposte circulaire de la porte n'est pas visible.

Les élévations sont en moellons couverts d'un enduit, avec chaînes d'angles harpées.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile plate mécanique
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier tournant à retours en maçonnerie
Typologieslogement à 3 travées
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1936-1939. Construction d'une maison pour loger le médecin de la commune.

    1936, 5 octobre : cahier des charges, clauses et conditions générales établi par Gouron, architecte départemental sis à Châtellerault pour un budget évalué à 113500 francs ; modèle de soumission ; devis estimatif des sept lots.

    1936, 10 octobre : acte de vente du terrain signé des propriétaires (M. Louis Joseph Raison, maire, et son épouse Lucie Antoinette Gervais) et M. Henri Régnier, maçon, agissant en qualité de représentant de la commune.

    1936, 15 novembre : délibération du conseil municipal pour examiner le projet d'acquisition de terrain pour la maison du médecin. Le terrain choisi est une fraction de la parcelle A 980, au lieu-dit Les Vigneaux, appartenant à M. Raison, maire de la commune. La maison construite sera louée au médecin.

    1937, 16 janvier : délibération du conseil municipal " sous la présidence de M. Régnier, adjoint, les intérêts du maire étant en jeu ", confirme, suite à un courrier du directeur des domaines et d'une note de M. le sous-préfet, que seul le terrain appartenant à M. Raison, maire, convient au projet " en raison de sa proximité du bourg et de sa situation en bordure du chemin de grande communication 402 ".

    1937, 16 mars : délibération du conseil municipal de Saint-Pierre-de-Maillé approuvant les plans et devis avec un supplément dû à " l'application de la loi de 40h ", budget total de 105.855,10 francs couvert par un emprunt auprès de la caisse des dépôts et consignations au taux de 5 % remboursable sur 30 ans (copie conforme datée du 24 septembre 1938).

    1937, 4 avril : procès-verbal d'adjudication des travaux à M. Laveau fils de Tournon-Saint-Martin (lot 1, terrassements, maçonnerie), M. Luttreau de Châtellerault (lot 2, charpente, couverture), Armand Fournieux à La Roche-Posay (lot 3, zinguerie, plomberie), M. Laveau de Tournon-Saint-Martin (lot 4, plâtrerie-fumisterie), René Lessous d'Angles-sur-l'Anglin (lot 5, menuiserie, serrurerie), Germain Moreau d'Angles-sur-l'Anglin (lot 6, électricité), M. Forte (lot 7, peinture, vitrerie). Approuvé par le préfet le 30 avril 1937.

    1938, 10 mars : décompte définitif des travaux, signé Gouron, architecte, pour la somme de 96168,15 francs.

    1938, 20 mai : bail à loyer par la commune de Saint-Pierre-de-Maillé au docteur Faure-Muret, étude de Me Collas, notaire à Angle (Vienne).

    1938, 3 septembre : réception définitive des travaux par Pierre Gouron, architecte.

    1938, 5 septembre : certificat de paiement des honoraires de l'architecte (5% du montant des travaux pour honoraires et 2% pour déplacement) soit 822,76 francs et certificats de paiement aux entrepreneurs (6234,75 francs sur paiement aux entrepreneurs à M. Laveau fils ; 926,72 francs sur un total de 8605,72 francs à H. Laveau, 1919,72 francs sur un total de 13251,72 francs à Abel Luttreau ; 233,30 francs sur un total de 2327,30 francs à H. Porte ; 148,10 francs sur un total de1475 francs à Moreau ; reliquat sur la somme de 17963,56 francs à M. Lessous et sur la somme de 2496 francs à Fournieux).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 o 290 / 5
Documents figurés
  • " Construction par la com[mu]ne d'une maison pour loger le docteur-médecin. [Plans, coupes, élévations] ". Pierre Gouron architecte. 5 octobre 1936. Echelles : plan cadastral 0,05 p. m. ; plans, élévations et coupes 0,02 p. m.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 290 / 5
  • " Vente de terrains par Mr Louis Raison à la commune de Saint-Pierre-de-Maillé ". Ech. 1/500. Raymond Collinet, expert, 9 octobre 1936.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 290 / 5
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.