Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite Maison-Blanche

Dossier IA33006578 inclus dans Village de Saint-Yzans-de-Médoc réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsMaison-Blanche
Parties constituantes non étudiéeschai, cour, puits, resserre, cuvage
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
AdresseCommune : Saint-Yzans-de-Médoc
Adresse : 23 rue de
Loudenne
Cadastre : 1831 B2 317 ; 2014 C 308, 311

Deux bâtiments distincts sont visibles sur la parcelle 317 du plan cadastral de 1831. Il s'agit probablement d'un logis en bord de voie et d'une dépendance à l'arrière. Les matrices cadastrales révèlent une augmentation de construction de la maison en 1860 pour Pierre Brion puis en 1865 pour Jean Brion (maire de la commune).

L'édition de 1874 de l'ouvrage de Cocks et Féret indique que Brion produit 60 tonneaux. En 1893, le "Cru Maison Blanche" produit 49 tonneaux et atteint 120 tonneaux en 1898. Au début du 20e siècle, la production s'élève à 80 tonneaux. Le cru est encore mentionné dans l'édition de 1929 puis disparaît dans celle de 1949.

Les bâtiments abritent aujourd'hui un gîte. Les dépendances sont en ruine.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

Le logis à étage présente une façade bâtie en pierre de taille. L'élévation latérale sur cour laisse entrevoir une maçonnerie en pierre de taille mais également en moellon enduit. Un décrochement signale la partie des dépendance en appentis.

La façade principale est rythmée de 5 travées. La porte au centre et les fenêtres de l'étage présentent un chambranle mouluré et sont couronnées d'une corniche à denticules. Les appuis des fenêtres sont saillants avec des motifs de glyphes et de gouttes, et forment un bandeau continu. La corniche sommitale à denticules est agrémentée de modillons sculptés de motifs géométriques et floraux.

La cour est délimitée par un muret et une grille ; s'y trouvent une pompe à eau et un petit pavillon d'angle servant de resserre : coiffé d'ardoise, il est construit en brique avec la pierre calcaire utilisée pour le solin de mur, le chaînage d'angle et la corniche à denticules.

A l'arrière, les dépendances en ruine sont construites en moellon : elles abritaient sans doute chais, cuvier et parties agricoles.

Murscalcaire pierre de taille
moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
appentis
TypologiesAB2
Techniquessculpture
Représentationsdenticule

Estuaire

TRAVEE5
FORBAIEplate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; chambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; corniche (porte) ; corniche (fenêtre)
POSRUEen alignement
POSPARCsur rue
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1929 (10e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1949 (11e édition).

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer