Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite la Forge, maréchalerie

Dossier IA17043924 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin, garage, étable
Dénominationsmaison, atelier
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Dizant-du-Gua
Lieu-dit : le Sap
Adresse : 8 impasse de la
Fontaine
Cadastre : 1832 E 30, 32, 33 et 34 ; 2009 AS 405

Des bâtiments figurent à cet endroit sur le plan cadastral de 1832. Selon le cadastre, le logis est reconstruit en 1844 et, en 1870, Léandre Prévost fait édifier une forge. Cette dernière a laissé son nom à la maison.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1844, daté par source
1870, daté par source

Les bâtiments sont répartis sur les deux côtés d'une grande cour fermée au sud par un portail à piliers maçonnés. Le logis, placé en retrait par rapport à la voie, se trouve au nord de la cour et est encadré par des dépendances. Il est couvert d'un toit avec une croupe sur le côté gauche uniquement. Sa façade, orientée au sud-ouest, présente six travées d'ouvertures et est ornée d'une corniche. Le comble est accessible par un escalier extérieur. Sur le côté est de la cour se trouve l'ancien atelier de maréchalerie, avec porte en arc surbaissé et fenêtre en plein cintre.

Murscalcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, étage en surcroît
Couverturestoit à longs pans
croupe
Typologiesmaison indépendante
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • 1832 : plan cadastral de Saint-Dizant-du-Gua.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 4916
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.