Dossier IA64003107 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Maison dit domaine de Bassilour, aujourd'hui hôtel de voyageurs
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Lieu-dit Bassilour
  • Adresse 1507 rue de Bassilour
  • Cadastre 2017 AE 90  ; 1831 C1 178-180
  • Dénominations
    maison
  • Appellations
    Domaine de Bassilour
  • Destinations
    hôtel de voyageurs

D'après l'article de Martine Castell-Dargassies, "le Domaine de Bassilour", Bertrand Darthayet, ancien maire de Bidart, revint du Mexique en 1870 où il exploitait des mines d'argent. Il fit construire une nouvelle maison sur les terrains de la ferme de Bassilour qui appartenait à sa famille (plan cadastral de 1831, section B, feuille 1, parcelle 153). Cette même année, il se maria avec Antoinette Hiriart. D'après les photographies anciennes, la maison présentait une façade principale symétrique composée de trois travées et était dépourvue de décor. Un soin particulier avait été accordé en revanche au jardin.

Le couple eut une fille, Nathalie Darthayet, qui se maria en 1898 avec l'armateur Jean Legasse (1865-1937), dont la famille avait fondé la compagnie "la Morue française". D'après le registre des constructions nouvelles, une extension fut réalisée en 1900 par la famille Darthayet par le biais du mandataire Bousquet. La maison fut agrandie vers le nord et ses façades furent décorées. Il est fort probable que ce soit à cette période que la clôture et le portail furent construits. Jean Legasse fut maire de Bidart de 1900 à 1925. En 1926, le bâtiment agricole situé sur la parcelle 152 (section B, feuille 1) fut transformé en garage et en conciergerie.

En comparant le plan cadastral de 1831 et les vues aériennes de 1938, on constate qu'une nouvelle voie fut construite afin de relier la ferme de Bassilour et la maison aux deux moulins situés au sud de la propriété. Elle correspond à une partie de l'actuelle rue de Bassilour. Une seconde voie fut aménagée pour relier la ferme et la maison au quartier Burruntz, l'actuelle rue Burruntz. Le chemin d'Arbonne à Bidart fut légèrement dévié. Sur la plan cadastral il bordait la façade est de la ferme située (parcelle 179). Il passe désormais à l'ouest entre les deux anciennes fermes.

En 1989, Charlotte Vachet acheta la maison et la transforma en hôtel de voyageurs. Au début des années 2000, une terrasse fut construite sur la façade est. Entre 2013 et 2016, la commune aménagea un rond-point déviant la rue Burruntz qui reliait Bassilour au bourg d'Arbonne. L'ancien chemin appartient désormais à l'hôtel de voyageurs.

  • Période(s)
    • Secondaire : 3e quart 19e siècle
    • Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
  • Dates
    • 1870, daté par source
    • 1900, daté par source

Isolée sur sa parcelle, la maison se compose de deux volumes formant un plan massé. Elle possède un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Elle est coiffée d'une toiture en pavillon. Les façades sont enduites. La façade principale a une composition symétrique composée de trois travées. La travée centrale présente un perron menant à la porte d'entrée aménagée au rez-de-chaussée surélevé, tandis qu'à l'étage elle présente un balcon maçonné. Les baies de l'étage sont surmontées d'un fronton triangulaire maçonné. Des lucarnes éclairent l'étage de comble. Des chaînes d'angles marquent les angles. La porte d'entrée ouvre sur un vestibule qui dessert d'un côté le bureau de l'autre le salon. L'escalier en bois fait face à la porte d'entrée. Un passage est aménagé derrière l'escalier pour accéder à la salle à manger. Cette dernière est accessible par le jardin. Les étages sont occupés par les chambres.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
  • Couvrements
    • charpente en bois apparente
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit en pavillon
  • Escaliers
    • escalier de distribution : escalier tournant à retours
  • Techniques
    • décor stuqué
  • Représentations
    • figure allégorique profane
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Propriétés bâties, 1882-1911.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G4
    case 164
  • Matrice cadastrale de Bidart, propriétés foncières bâties, 1910-1957.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G5
    Case 51.
  • Registres paroissiaux et d'état civil.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : 5 MI 125/2
    1796.

Bibliographie

  • "Bidart-Bidarte, Monuments et curiosités". Ciboure : Jakintza, n° 47, 3ème trimestre 2009.

    le domaine de Bassilour

Documents figurés

  • Atlas cadastral napoléonien, 1831.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart, 1G1
    section D
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.