Dossier IA23001983 | Réalisé par
Pacquot Eglantine (Rédacteur)
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010-2020

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Belzic Céline (Contributeur)
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Maison des notaires royaux, actuellement maison
Auteur
Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
  • (c) Département de la Creuse

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
  • Commune Lafat
  • Lieu-dit Bourg
  • Cadastre 1826 D 777  ; 2008 AA 203
  • Dénominations
    maison
  • Genre
    de notaire
  • Parties constituantes non étudiées
    puits

Cette maison est l´ancienne résidence des notaires royaux. Datée de la première moitié du 17e siècle, elle est l´une des plus anciennes maisons de la commune. Le plan cadastral de 1826 montre que la maison était à cette date jouxtée à l'est par une autre maison dotée d'un four à pain. Selon les actes disponibles aux Archives Départementales, au moins deux notaires royaux ont exercé à Lafat : Maître Deghonilhon de 1629 à 1727 et Maître Joseph Boyron de 1766 à 1790.

  • Période(s)
    • Principale : 1ère moitié 17e siècle , porte la date
  • Dates
    • 1645, porte la date

Cette maison se trouve au centre du bourg, au sud-ouest de l'église. Bâtie en moellon de granite, elle est de type maison à auvent. Un escalier dessert par l'extérieur l'étage, précédé en partie sur la façade nord par une galerie en bois couverte par un auvent. Tous les encadrements, une partie des chaînes d'angle et l'escalier extérieur sont en pierre de taille. Au nord, la façade asymétrique présente deux portes avec encadrements chanfreinés au premier niveau : une cintrée sous la galerie au centre et une à linteau droit (mais avec des angles arrondis) surmonté par un oculus à l'ouest. Le linteau de cette dernière est gravé d'un blason avec des fleurs de lys, confirmant l'appartenance ancienne de la maison aux notaires royaux. L'oculus est formé de deux blocs monolithes dont celui placé en bas correspond au linteau de la fenêtre ouest. Au niveau de la galerie, l'étage comporte une porte et deux fenêtres à linteau droit, dont un au centre orné d'une accolade sculptée. La fenêtre centrale comporte également un appui monolithe sculpté en granite. Un fenestron rectangulaire perce la partie ouest, après la galerie. Le toit à longs pans, couvert en tuile plate, déborde pour former l'auvent qui protège la galerie. Au sud, une fenêtre a été percées au 20e siècle dans le style de la fenêtre de la façade nord. A l'intérieur de la maison, l'encadrement de la fenêtre nord porte la date "1645". La cheminée d'origine en granite a également été conservée. Elle présente une hotte droite couronnée d'une corniche moulurée, un faux-manteau dont la partie inférieure est marquée par un boudin et des piédroits sculptés formant des colonnes surmontées de chapiteaux sculptés. Dans la cheminée a été aménagé un four à pain dont la porte est visible dans le contre-coeur. Sous l'une des fenêtres de la façade sud, la pierre d'évier est toujours en place. Au rez-de-chaussée, dans la partie nord, qui sert aujourd'hui de cave, se trouve une niche en plein cintre constituée de pierre de taille. Le puits lié à cette maison se situe de l'autre côté de la rue. De plan carré, il est bâti en moellon de granite et doté d'un treuil en métal et en bois. Une vasque monolithe en granite gît devant lui.

  • Murs
    • granite moellon
    • granite pierre de taille
    • bois
  • Toits
    tuile mécanique, tuile plate
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    étage de soubassement, en rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier hors-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    maison à auvent
  • Représentations
    • chronogramme
    • blason, lys
  • Précision représentations

    Inscription concernant la date : "1645".

  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

  • BOYRON, Claude. Histoire et petites histoires de Lafat, évolutions. Édition à compte d'auteur. Guéret : 2008. 236 p.

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
    p.59
Date d'enquête 2010 ; Dernière mise à jour en 2009
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
(c) Département de la Creuse
Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010-2020

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers