Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de garde-barrière et passage à niveau 232

Dossier IA17004603 réalisé en 2000

Fiche

Précision dénominationmaison de garde-barrière
AppellationsPassage 232
Dénominationspassage à niveau, maison
Aire d'étude et cantonVallée de la Charente - cantons du département 17
AdresseCommune : Taillebourg
Lieu-dit : Brossardière (la)
Cadastre : 2017 OC 2027

Cette maison de garde-barrière est édifiée vers 1865 pour servir au logement de la personne chargée du maniement des barrières du passage à niveau, au croisement de la voie de chemin de fer Rochefort - Saintes avec la rue de la Brossardière.

En 1872, ce passage, le 34e depuis Rochefort, sert 10 fois par 24 heures. De 3e catégorie, il est fermé par un vantail en bois de 4 mètres de large. La demande des habitants de Port-d'Envaux, en 1890, d'y établir une petite gare ou halte est rejetée, dans la mesure où cette halte serait à seulement 2,5 kilomètres de la gare de Taillebourg et où "les habitants de Crazannes et de Port-d'Envaux ne pourraient y accéder que par le bac et par un chemin inondé une grande partie de l'année."

La maison de garde appartient de nos jours à des propriétaires privés.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle

La maison porte le nombre "232". Ses fenêtres et sa porte possèdent des plates-bandes en arc segmentaire. Le pignon, côté voie, est percé d'une travée formée d'une porte et d'une fenêtre. Côté jardin, une fenêtre est surmontée d'une autre fenêtre, la seule à présenter un linteau droit. Côté rue, l'élévation présente la même disposition, avec une petite fenêtre rectangulaire à linteau en bois ouvrant en plus au rez-de-chaussée. Un toit en appentis et un petit toit à longs pans sont adossés au pignon arrière. Le toit à longs pans, en ardoise, est débordant au-dessus des quatre élévations.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Escaliers
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1872, 29 février : Etat de classification des passages à niveau de La Rochelle à La Roche-sur-Yon et de Rochefort à Angoulême, par l'ingénieur de l'entretien et de la surveillance.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 57
  • 1890, 13 mars : réponse de la Direction des chemins de fer au préfet de la Charente-Inférieure relativement à une demande d'établissement d'une halte à la Brossardière.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 393
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes des Vals de Saintonge - Braud Jean-Jacques - Moisdon Pascale - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.