Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison actuellement magasins de commerce

Dossier IA19000289 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsmagasins de commerce
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Adresse : rue de la
Barrière
Cadastre : 1831 C1 91 ; 2007 AI 224

Cette maison de la fin du 19e siècle a été construite sur les ruines d´une maison plus ancienne qui figure sur le plan du cadastre de 1831 et qui, d´après les matrices cadastrales des propriétés bâties de 1856-1914, a été démolie en 1875. L´examen du plan napoléonien apporte quelques informations sur cette ancienne maison. De plan régulier en L, son importante emprise au sol se développait sur la quasi-totalité de la parcelle. Implantée le long de la rue de la Barrière, elle était flanquée, à l´angle sud-est, d´une tour ou d´une tourelle, ce qui peut laisser penser qu´elle pourrait remonter au 15e ou au 16e siècle. De cette maison, il ne subsiste qu´une partie du corps de bâtiment orienté est-ouest ; le retour, orienté nord-sud, a été totalement détruit. Très remanié, le corps de bâti restant a été restauré au cours de la seconde moitié du 20e siècle et transformé en magasins de commerce.

Remploi provenant deCommune : Collonges-la-Rouge
Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
Dates1875, daté par source

Cette maison en rez-de-chaussée surélevé, à un étage carré, présente un plan rectangulaire régulier et est implantée en fond de parcelle. Son toit à croupes est couvert d´ardoises et la ligne faîtière est réalisée en tuiles creuses. Des outeaux plats, positionnées sur le versant sud et les croupes est et ouest, aèrent le comble. Une souche de cheminée en brique est installée sur la croupe ouest.

Édifiée majoritairement en moellon équarri de grès et de calcaire, cette maison présente encore par endroits (mur-pignon est et élévation sud) un grand appareil de pierres de taille vestige de la maison en ruine sur laquelle elle a été reconstruite. Des traces d´enduits sont encore visibles sur l´élévation sud et sur le mur de croupe est.

A l´est, la façade en pignon présente deux travées. Celle de gauche est composée d´une porte charretière donnant accès à l´étage de soubassement voûté en berceau et de deux fenêtres droites à feuillures ; celle de droite présente une porte d´entrée, à laquelle on accède par un escalier droit en maçonnerie, et une fenêtre droites à feuillures.

Sur l´élévation sud, très composite, la moitié gauche d´un cordon régnant, profilé en quart-de-rond droit et bande, se prolongeant en partie sur le mur de croupe est, subsiste. Au-dessus, six trous d´envol ont été aménagés. Cette élévation est ajourée de deux travées d´ouvertures composées de deux fenêtres droites à feuillures et d´une porte chanfreinée ouvrant sur l´étage de soubassement, et d´une fenêtre droite à feuillures surmontée d´une porte-fenêtre avec balcon à garde-corps en fer forgé. La porte-fenêtre est accostée d´une ancienne croisée chanfreinée.

Cette maison est construite sur une cave voûtée en berceau dont l´accès se fait par l´étage de soubassement grâce à un escalier droit en maçonnerie.

La cour est clôturée par un muret en pierre interrompu par des piliers circulaires, en remploi, et est fermée par un portail encadré de deux piliers couronnés d´épis de faîtage.

Mursgrès moellon enduit partiel
calcaire moellon
grès pierre de taille
grès grand appareil
brique
Toitardoise, tuile creuse
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturescroupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison en rez-de-chaussée surélevé
État de conservationremanié, restauré
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Corrèze. Série P ; 3P : 57. Plan cadastral [COPIE]. sections – 5 feuilles, 1831. Etats de sections. Matrices des propriétés bâties et non bâties (1856-1914).

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : 3p 57 2 à 4
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.