Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie et école de garçons, puis Mairie, bibliothèque et agence postale communale

Dossier IA17003656 réalisé en 1999

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Précision dénominationécole de garçons
Destinationsmairie, bibliothèque
Dénominationsmairie, école
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Néré
Adresse : 7 avenue de la
Mairie
Cadastre : 1989 D2 806 ; 2016 D 908 909

C'est en 1867 que la municipalité souhaite faire construire une école de garçons et une mairie, qui serait établie au centre du bourg en face de la place des halles. Pour ce projet, elle fait appel, en 1868, à l'architecte angérien Aimé Bonnet, qui réalise les plans et devis. Le projet est déclaré d'utilité publique en 1869 et en 1870, les travaux de construction des bâtiments sont adjugés à l'entrepreneur Jean Marteau. La construction de l'école et de la mairie débute rapidement, puisque le procès-verbal de réception définitive des travaux est signé le 20 juin 1872. Peu de temps après, en 1876, la commune fait l'acquisition d'un bâtiment, d'une petite place et d'un puits pour l'agrandissement de l'espace dédié à l'école.

Vers le milieu du 20e siècle, l'école de garçons deviendra l'école primaire de la commune. Dans la 2e moitié du 20e siècle, ces bâtiments abritant l'école ont été entièrement rénovés et modernisés. C'est en 2011 que celle-ci est fermée, suite à la construction d'un nouveau groupe scolaire, puis réhabilitée en bibliothèque et agence postale communale.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1872, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bonnet Aimé
Bonnet Aimé (vers 1826 - 1911)

Architecte de la Ville de Saint-Jean-d'Angély dans la seconde moitié du 19e siècle. Père de Arthur Bonnet, également architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Marteau Jean (entrepreneur)

La mairie de Néré, orientée au sud-ouest et établie dans le centre bourg, est un édifice à trois niveaux d'élévations. Sa façade dispose de quatre travées (celles aux extrémités sont en saillies), de pilastres d'angles en partie en bossage, de bandeaux et de corniches moulurés se prolongeant sur les faces latérales. Les ouvertures du rez-de-chaussée des parties en saillies sont en arc segmentaire à encadrement harpé et celles de l'étage sont en arc segmentaire à encadrement mouluré surmonté d'une corniche. Les ouvertures du rez-de-chaussée de la partie centrale sont en arc segmentaire à encadrement mouluré à agrafe saillante sculptée de feuille d'acanthe. Sont toit à longs pans brisés et croupes brisées en ardoises, dit à la Mansard, est percés de lucarnes ovales à frontons bombés à enroulements. Celles-ci sont dotées d'agrafes saillantes sculptées de billettes et de motifs végétaux, et de décors géométriques. Cette toiture est agrémentée de quatre grands épis de faîtage décotés de motifs géométriques et végétaux. La mairie est en surélévation par rapport à la route, elle est accessible par un escalier en pierre aujourd'hui remanié.

Le bâtiment adossé à la perpendiculaire, bibliothèque et agence postale communale, est pourvu d'une toiture à longs pans en ardoises. Aujourd'hui remanié, il est percé de larges ouvertures rectangulaires. Ce bâti dispose de deux cours closent par des murs récents et celui de droite est doté côté rue de petits piliers carrés surmontés de chapiteaux.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans brisés croupe brisée
Escaliersescalier de distribution extérieur : en maçonnerie
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Représentationsagrafe, acanthe, billette, ornement végétal, ornement géométrique
Précision représentations

Portes à agrafes saillantes, sculptées de feuilles d'acanthes.

Lucarnes du toit à agrafes saillantes, sculptées de billettes et de motifs végétaux. Lucarnes du toit sculptées d'enroulement et de motifs géométriques.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1867, 12 février : certificat du conseil municipal indiquant que le seul terrain convenable pour la construction d'une école avec mairie est celui face à la place des halles.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1867, 17 avril : plan de situation de l'emplacement projeté pour la construction de l'école et de la mairie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1868, 8 février : plans de l'école avec mairie, par l'architecte Aimé Bonnet, de Saint-Jean d'Angély.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1868, 24 octobre : rapport de l'architecte pour la construction d'une école avec mairie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1872, 20 juin : procès-verbal de réception définitives des travaux de construction de l'école et de la mairie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1876, 25 mai : plan des bâtiments à acquérir pour l'agrandissement de l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
  • 1876, 24 décembre : acte de vente à la commune des terrains pour l'agrandissement de l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
Documents figurés
  • Projet de construction d'une école et d'une mairie, plans de situations et plans généraux, 1867, 1868.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1237.
Bibliographie
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Ivars Martine - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.