Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie, école primaire, salle polyvalente

Dossier IA79001490 réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeslogement, cour
Dénominationsmairie, école, école primaire, salle des fêtes
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Saint-Médard
Lieu-dit : Sainte-Rue
Cadastre : 1980 B2 324, 325

L'école primaire de Saint-Médard a été construite dans le village de Saint-Rue, de 1879 à 1880, par Alexandre Cremault et Pierre Chuteau, maîtres maçons à Périgné, sur un projet daté du 1er mai 1878 et signé Gibouin à Vernou. Il s'agit de Pierre Gibouin (né vers 1816 et mort entre 1886 et 1891), maire de Vernou, beau-père de Jean-Baptiste Guillaud, conducteur des Ponts et Chaussées qui a construit de nombreux bâtiments publics dans l'arrondissement de Melle. Il est probable que Gibouin a signé des projets de son gendre. Des projets comparables d'écoles à Chail, à Saint-Génard (1881) et à la Couarde (1882) sont signés par Guillaud. Dans le dernier quart du 20e siècle, le rez-de-chaussée est devenu la mairie, à l'étage un logement locatif a été aménagé et la classe, en rez-de-chaussée, a été transformée en une petite salle polyvalente et prolongée.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1879, daté par source
Auteur(s)Auteur : Guillaud Jean-Baptiste architecte attribution par source
Auteur : Cremault Alexandre maître maçon attribution par source
Auteur : Chuteau Pierre maître maçon attribution par source

Situé à Saint-Rue, hameau le plus important de la commune, l'ancien logement de l'instituteur présente une façade à trois travées sur le mur gouttereau. L'élévation antérieure et les deux élévations latérales sont sommées d'une corniche moulurée. Le bâtiment, couvert d'une toiture à longs pans et croupes, est encadré de bâtiments plus bas (les anciens préaux, cellier et bûcher transformés), couverts d'une toiture à longs pans et pignon couvert. La classe, bâtie perpendiculairement à la mairie-logement, couverte d'une toiture à longs pans et pignon couvert, est devenue une petite salle polyvalente.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré, en rez-de-chaussée
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon couvert
Typologiesbâtiments perpendiculaires
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. E. Poitiers : doyenné de Celles-sur-Belle ; cartonnier 25, dossier 3.

  • A. C. Saint-Médard.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte