Dossier IA86013568 | Réalisé par
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Mairie, école, halle, tribunal de justice de paix, aujourd'hui hôtel de ville
Auteur
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Lencloître
  • Commune Lencloître
  • Adresse place Général Pierre , place de la République
  • Cadastre 2016 AL 19
  • Dénominations
    mairie, halle, école primaire, tribunal
  • Genre
    de filles

L'actuel hôtel de ville est bâti le long de la Grand-Rue, à proximité de l'Envigne et non loin de l'église Notre-Dame.

Le bâtiment abritant la mairie, la justice de paix, l'école de filles et les halles est édifié entre 1864 et 1869 par l'architecte châtelleraudais Auguste Lubac, les travaux sont suivis par l'entrepreneur Torsay-Corchand.

La pose de la première pierre a lieu en mai 1864.

En 1882, une horloge est installée au centre du fronton des halles, à la place d'un écusson, par Gourdin fabricant d'horloges publiques à Mayet, et une cloche, fondue par les ateliers Bollée, prend place sur le toit de l'école de filles. Un baromètre offert par le maire Simonneau est installé sur la porte de la mairie en 1888 pour être consulté par les cultivateurs.

La justice de paix est supprimée vers 1958 et l'école de filles est déplacée dans l'école nouvellement construite au nord du bourg, en 1975.

L'ensemble accueille aujourd'hui différents services de la mairie.

L'édifice se compose de deux corps de bâtiments à un étage carré et un étage de comble encadrant la halle en rez-de-chaussée. La construction est en pierre calcaire taillée avec une toiture à longs pans et croupes en ardoise.

Mairie :

Un escalier en pierre en vis avec jour (rampe en fer forgé avec main courante en bois) de 32 marches dessert le premier étage de la mairie. Un fronton en plein cintre se situe au-dessus de la porte d'entrée. L'accès au comble de la mairie se fait par un escalier en bois tournant situé au premier étage dans le renfoncement de la cage d'escalier en vis. Des balcons en pierre, au premier étage de la mairie, donnent sur les façades est et nord. Ils reposent sur de massives consoles à décor de feuillages, fruits et têtes d'animaux. Au premier étage, le sol est couvert d'un parquet en chêne.

Ancienne halle :

Construite en rez-de-chaussée, sa charpente était autrefois supportée par des colonnes en fonte supprimée vers 1960. Sur chaque façade, les deux portes sont entourées de deux grandes fenêtres à trois travées en arc segmentaire. Le toit est à longs pans en zinc. L'accès depuis l'intérieur de la mairie se fait par une descente de trois marches en pierre. L'unique espace intérieur reçoit la lumière des fenêtres des façades bien que des ouvertures intérieures (quatre fenêtres) existaient autrefois.

Ancienne école de filles :

Elle comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. L'ensemble est desservi par un escalier rampe sur rampe avec jour.

Décor de la façade :

La façade présente une élévation à travées : les fenêtre du rez-de-chaussée sont surmontées d'un arc segmentaire, un bandeau de niveau sépare le rez-de-chaussée du premier étage, les fenêtres du premier étage sont surmontées d'un fronton triangulaire et entourées d'agrafes supportant un second bandeau de niveau. Sous le toit se trouve une corniche denticulée avec des agrafes à motif de feuillages et de fruits aux angles du bâtiment.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
    • toit à deux pans
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour en maçonnerie
    • escalier intérieur
  • Énergies
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • tête, ornement animal
    • ornement végétal, fruit, feuille
    • agrafe
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Biens communaux bâtis, mairie, 1822-1828.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2O 155 6
  • Arrêtés du maire de Lencloître, 1860-1914.

    Archives municipales, Lencloître : non coté
  • Registre des délibérations du conseil municipal de Lencloître : installation d'un baromètre, 1886.

    Archives municipales, Lencloître : non coté

Annexes

  • Annexe 1
  • Annexe 2
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers