Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie-école, aujourd'hui école primaire

Dossier IA33008551 inclus dans Village réalisé en 2012

Fiche

Destinationsécole primaire
Parties constituantes non étudiéespuits
Dénominationsécole primaire, mairie
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive droite)
AdresseCommune : Gauriac
Lieu-dit : Francicot
Adresse : route de la
Gabare
Cadastre : 2019 AI 59

Le projet de construction d'une école de garçons à Gauriac est lancé dès 1858. Deux écoles préexistaient à-Gauriac, installées dans des locaux loués et implantées au "Bas Gauriac".

L'école des garçons doit être construite sur un terrain du lieu de Francicot, acheté par la municipalité au notaire de Marcillac, Maître Grillet. De premiers plans et devis sont effectués en 1860 par l’architecte Richon. Un nouveau projet est établi en 1865 par l'architecte Édouard Bonnore ; les travaux débutent en 1866 et sont assurés par l’entrepreneur Couteau.

En 1890, on procède à des travaux d'agrandissement pour y aménager une classe pour les filles et une classe enfantine. Les travaux sont réalisés par l'architecte Nadaud.

Un puits y est établi en 1912.

De nouveaux travaux sont effectués en 1932 ainsi qu’en 1940 et 1998 pour compléter l’aménagement de l’école (salles de classe, cantine, salles d’eau).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1865, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bonnore Jean-Édouard
Bonnore Jean-Édouard (19/10/1820 - )

FERET Edouard, Statistique générale de la Gironde, Personnalités et notables girondins. De l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, Bordeaux, 1889, p. 82 :

"BONNORE (Jean-Edouard)

Architecte, né à Lesparre (Gir.) le 19 octobre 1820. Élève de Jules Bouchet à Paris, sous le patronage de Visconti, archit. Fixé à Lesparre en 1852, architecte de l’arrondissement et de la ville de Lesparre, du lazaret de Trompeloup ; a été membre correspondant de la commission des monuments historiques de la Gironde. A fait édifier ou restaurer dans les arrondissements de Lesparre, de Blaye et de Libourne 24 églises dont 18 neuves ; ce sont celles de Lesparre, Carcans, Vendays, St-Vivien (les nefs, l’abside et le clocher, monument historique de 1re classe, vient d’être reconstruite, sous la direction de M. Bonnore, aux frais de l’Etat) ; Verdon, Talais, Grayan, Naujac, Ordonnac, Potensac, St-Girons, Pugnac, Saugon, Donnezac, St-Androny, St-Caprais, Néac, St-Christoly-de-Médoc (façade principale, monument historique). Nous pourrions énumérer plus de vingt mairies, écoles ou presbytères et un grand nombre de maisons bourgeoises ou châteaux parmi lesquels nous citerons : le château de Sipian, à Valeyrac (V. son dessin, tome II, p. 511) ; château du Port, à M. Eycart de Morin, à St-Vivien ; château de P. Bert, à Talais ; château Troussas, à M. Ph. Brannens, à Valeyrac. Citons encore le portail du cimetière de St-Estèphe et les plans d’un nouveau lazaret projeté à Padarnac, etc. Auteur de : Quatre vues pittoresques de la vieille église de Soulac, avec notice descriptive et hist., Bx, s. d., in-f°, 2pp. de texte et 4 lith."


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Nadaud Aurélien
Nadaud Aurélien (1833/10/26 - 1899/09/17)

Fils de Pierre Nadaud, procureur du roi près le tribunal de première instance de Blaye, et de Ninette Mourgon (COTTON DE BENNETOT A., Dictionnaire des rues de Blaye, p. 50 note 1) et père de Lucien Nadaud, également architecte à Blaye.

AD Gironde. 2 O 3172 : Blaye, 7 rue du Monteil (1885-1886).

Autre orthographe rencontrée : Nadeau.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

L'école se compose d’un corps principal en rez-de-chaussée, encadré de deux ailes en retour d'équerre symétriques, délimitant la cour de récréation.

Le corps central est percé de neuf ouvertures et présente un avant-corps en léger ressaut, encadré de deux pilastres à bossage et surmonté d’un fronton triangulaire. Les initiales RF sont gravées à l’intérieur d’un médaillon inscrit dans un cuir découpé avec volutes, feuillage et couronne, l'ensemble surmontant l’inscription MAIRIE.

L’ensemble du bâtiment est construit en pierre de Perrinque, carrière du hameau voisin.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
Techniquessculpture
Représentationscuir découpé, volute, rameau, couronne symbole républicain,
Précision représentations

Le fronton est orné d'un cartouche en cuir découpé, entouré de volutes et de rameaux de laurier. Une couronne surmonte l'ensemble.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde, 2 O 1758

    -Lettre de l'inspection académique, 1858 : projet de la construction d'une école et de la suppression de l'école de Bas Gauriac.

    -Délibération conseil municipal, 1860 : projet mentionnant plan et devis par Richon architecte.

    -Rapport de l'inspection, 1862 : 2 galeries en sous-sol.

    -Devis et décompte général des travaux, 18651866 : Couteau entrepreneur ; Bonnore architecte.

    -Rapport du sous-préfet, 1874 : mention de la location d'une maison pour l'école des filles à Vitescale.

    Archives communales, registre des délibérations, 1882-1912

    -Présentation du devis de construction d'un préau pour l'école des filles ; 1049 frcs, 27 janvier 1886.

    -Achèvement, travaux préau : Jean Jeantet, 22 juillet 1886.

    -Mention de la commission chargée en 1890 d'étudier un projet d’agrandissement des écoles ; plans par Valleton, architecte ; 14500 frcs ; devis trop élevé, demande de modifications, 8 mars 1891.

    -Deux projets : départ de la mairie ; construction d'une classe pour les filles, classe enfantine et logement maîtresse : approbation d'un plan et devis, architecte : Nadaud (8000 frcs), 14 juin 1891.

    -Communication d'un courrier du sous-préfet : adoption plans et devis d'agrandissement des écoles et construction classe enfantine ; projet de modification par Nadaud, architecte, 27 décembre 1891.

    -Situation de la construction des maisons d'école et mairie : "des incidents auxquels ont donné lieu jusqu'ici diverses imprécisions ou omissions commises par l'architecte ; notamment : frais pour le raccordement de la charpente à la nouvelle mairie ; l'architecte menace d'interrompre les travaux ; menace de dommages et intérêts, 20 novembre 1892.

    -Travaux mairie-école pas achevés mais état d'avancement suffisant pour décompte général ; travaux restant à exécuter : 3084 frcs, 9 avril 1893.

    -Remaniement général des toitures mairie/école : devis par Boutin, couvreur à Gauriac, 30 mai 1897.

    -Devis par l'architecte Dumeyniou des travaux de réparation aux bâtiments scolaires : agrandissement préau des garçons (4569 frcs), déplacement préau des filles, 28 mai 1899.

    -Travaux aux bâtiments scolaires, soumission : Gabillard, maçon ; Baillou, menuisier ; Poulain, couvreur, 17 décembre 1899.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Gauriac : Édifices publics, écoles (1859-1937).

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : 2 O 1758
Bibliographie
  • BALDES Henri Robert, BELAIR Bernard, GACHET Pierre, POUGET Sylvie, SEGUIN Daniel. Gauriac, un village chargé d'histoire. Association du patrimoine gauriacais, 2019.

    p. 237
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Dezou Clara
Dezou Clara

Stagiaire dans le service en 2109.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Steimer Claire