Dossier IA17050834 | Réalisé par
Magasin à poudre dit Poudrière de la Vieille forme
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Charente - cantons du département 17
  • Commune Rochefort
  • Dénominations
    poudrière
  • Appellations
    Poudrière de la Vieille forme
  • Parties constituantes non étudiées
    magasin industriel, puits, clôture

La poudrière située à proximité de la Vieille forme est bâtie, en même temps que celle de l'Avant-Garde, entre 1681 et 1687, pour remplacer la poudrière du Martrou jugée trop dangereuse. Toutes deux servent à stocker de la poudre et sont associées à un petit magasin dénommé localement "coqueron" (terme qui désigne le compartiment d'un bateau pouvant servir de rangement) où l'on conserve des poudres destinées à l'artifice. La poudre stockée provient de Saint-Jean-d'Angély, où elle est fabriquée à partir de salpêtre, soufre et charbon de bois, par bateau sur la Boutonne et sur la Charente.

A la fin du 19e siècle, la poudrière se situe dans le parc d'artillerie de terre. Cet édifice, réhabilité en 1984-1985, abrite de nos jours une salle de spectacle.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 17e siècle

Cet édifice, comme la poudrière de l'avant-garde, reprend le plan type de cette sorte d'ouvrage à la fin du 17e siècle. Il est couvert d'une voûte à l'épreuve de la bombe, tout comme la petite poudrière qui lui est associée, appelée localement "coqueron". Il est de plus entouré d'un mur de clôture aujourd'hui disparu.

Chacun des murs latéraux, couronné par une corniche en doucine, est épaulé par quatre contrefort au sommet taluté. Trois évents en chicane sont pratiqués de chaque côté, entre deux contreforts. Le toit à forte pente laisse les pignons découverts. Dans chaque pignon est ménagée une porte centrale surmontée d'une fenêtre.

Un puits circulaire est situé au sud du mur de clôture partiellement détruit et désormais abaissé à hauteur d'appui. Situé à l'ouest de la poudrière, le coqueron est un petit édifice en moellon, couvert d'un toit à longs pans en pierre.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    tuile plate mécanique
  • Couvrements
    • voûte en berceau
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon découvert
  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Articulation des dossiers