Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lycée polyvalent Jean-Monnet

Dossier IA33009604 réalisé en 2017

Fiche

Précision dénominationLycée professionnel industriel et hôtelier Jean-Monnet
AppellationsLycée Jean-Monnet
Dénominationslycée
Aire d'étude et cantonNouvelle-Aquitaine
AdresseCommune : Libourne
Adresse : 10 avenue
Henri-Brulle
Cadastre : 2018 CH 301

Le lycée professionnel industriel et hôtelier Jean-Monnet a été construit en 1988. Les maîtres d’œuvre sont les architectes Jacques Puissant, Alain Ducasse, Dominique Gorse, et Philippe Veron (architectes du lycée Vàclav-Havel à Bègles). Commencé sous la maîtrise d'ouvrage de l'Etat, l'établissement a été achevé par le Conseil Régional d'Aquitaine. Le plan pluriannuel d'investissement 2017-2021 prévoit la construction d'un nouvel internat, la restructuration de l'internat existant et des ateliers métallerie et mécanique auto.

Jean Monnet (1888-1979) était un banquier international. Il est considéré comme un des « pères de l'Europe ».

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1988, daté par source
Auteur(s)Auteur : Ducasse Alain
Ducasse Alain

Travaille avec les architectes Philippe Véron, Dominique Gorse.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Gorse Dominique
Gorse Dominique

DOMINIQUE GORSE AGENCE D'ARCHITECTURE 33400 TALENCE


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Véron Philippe architecte attribution par source
Auteur : Puissant Jacques
Puissant Jacques

Jacques Puissant est directeur de l'agence THX21 rue des Terres Neuves à Bègles (33)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le lycée Jean-Monnet est situé au sud du bourg de Libourne, proche de la ligne de chemin de fer Bordeaux-Paris. L'établissement a été construit sur un terrain plat.

Un vaste parvis précède l'entrée donnant accès à la "rue" couverte par une verrière (charpente métallique et verre). Les supports et le bas des murs sont habillés par un carrelage en bandes colorées. L'étage du lycée est accessible par des escaliers et des passerelles métalliques. Les différents corps de bâtiments forment des cours (parterres et arbres). Les bâtiments construits en béton couverts de crépis, sont en R+1. Les toits sont en terrasses (matériaux synthétiques) ou couverts de tuiles mécaniques. Des tuiles mécaniques habillent certaines d'élévation (parties hautes). Des ateliers sont habillés par un bardage métallique (plafond soutenu par des charpentes en bois).

Mursbéton béton armé crépi
Toitmatériau synthétique en couverture, tuile mécanique
Étages1 étage carré
Couverturesterrasse
toit à longs pans
Statut de la propriétépropriété de la région

Références documentaires

Bibliographie
  • CHAIGNE Yann. L'Architecture des lycées en Aquitaine de 1986 à 2006 : Les étapes d'une quête identitaire post-décentralisation. Thèse d'histoire de la l'art sous la direction de Marc Saboya, Université Bordeaux 3, 2009.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand