Dossier IA64003029 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Lotissement de Altoura ou Parc basque
Auteur
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Adresse rue Erretegia
  • Cadastre 2017 AP 128, 129, 136, 137, 230, 231, 296, 297
  • Dénominations
    lotissement
  • Appellations
    Lotissement de Altoura, Lotissement Parc basque

D'après les matrice cadastrales, en 1925, Elie Jacob acheta les parcelles 512 et 515 de la section D du plan cadastral de 1831 dans le but d'y aménager un lotissement. A cette période, il vivait, avec sa femme Isabelle Lehmann (1882-1959), entre Paris et Biarritz où il avait en charge la vente de villas et de lotissements dont celui de l'Ermitage à Bidart. Il était également l'administrateur des temples consistoriaux de Paris et l'administrateur honoraire du temple de Biarritz. A Bidart, il fit appel aux architectes et géomètres Maras et Rateau pour élaborer le plan de lotissement sur lequel figure un réservoir d'eau nécessaire au bon approvisionnement des 10 lots. Le lotissement fut accepté par la préfecture en mai 1926 et à partir de 1927 la revue locale "La Gazette de Biarritz-Bayonne et Saint-Jean-de-Luz " fit la promotion des terrains à vendre :"Bidart, Parc Basque, lots de 600 mètres carrés, belle vue de mer et montagne. Prix: 70 francs le mètre carré". Un groupe d'électrogène fut également installé mais seulement une maison fut construite à la fin des années 1920, la villa Mahiena. C'est à partir des années 1970 que les lots furent ensuite construits.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1925, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Rateau Henri
      Rateau Henri

      Henri Rateau s'est installé à Bidart en 1924 où il a réalisé de nombreuses maisons de villégiature. Il est l'auteur du groupe scolaire (1932), de la mairie (1937) et du bureau de Poste. Son cabinet d'architecte était aménagé dans sa maison, "Les Tamaris", rue des Tamaris, à proximité du sanatorium des Embruns. Au cours de sa carrière, il a travaillé en association avec l'architecte Marras.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.

Le lotissement est situé au nord de la place centrale de Bidart qu'il surplombe. Il se divise en 10 lots de tailles et de formes différentes. Ces derniers se répartissent de part et d'autre d'une impasse accessible depuis la rue Erretegia et se terminant en rond-point.

  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Matrice cadastrale de Bidart, propriétés foncières bâties, 1910-1957.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G5
    case 275

Périodiques

  • "N'oublions pas le Temple de Biarritz". L'univers israélite, 28 octobre 1927.

    P. 28.
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers