Dossier IA64003035 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Lotissement Chutiqueta
Auteur
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Lieu-dit Chutiqueta
  • Adresse avenue de Bayonne
  • Cadastre 1831 A 137  ; 2017 BL 12-17, 22-25, 29-133
  • Dénominations
    lotissement
  • Appellations
    Lotissement Chutiqueta, Lotissement Xutiketa

En 1929, la Société Mutuelle Générale Française, fondée au Mans en 1883 et spécialisée dans l'assurance des notaires, acheta à Jacques de Poliakoff, la parcelle 157 du plan cadastral de 1831, située au bord la route nationale 10 et au dessus de la voie ferrée. En 1931, la société demanda l’autorisation de construire sur ses terrains un lotissement de 51 lots. Le 11 avril 1932, le préfet des Basses-Pyrénées autorisa l’aménagement du lotissement ainsi que la vente des lots avant l’achèvement des travaux. Le programme des travaux mentionnait la création des divers réseaux : électricité, égouts et eau. Pour ce dernier, la société devait relier le lotissement Chutiqueta au réservoir communal situé sur le lotissement Bellevue appartenant également à cette même société. Deux voies ex nihilo furent également construites afin de desservir les lots. D'après le plan réalisé par le géomètre R. Bouvier qui a également travaillé pour le lotissement Bidarmendia appartenant à la même société, la vente des lots était gérée au Bureau des Ventes – Lotissement Bidart-Biarritz, situé à Biarritz. D'après les vues aériennes aucun lot ne fut construit avant la Seconde Guerre mondiale.

En 1952, le couple Berge fit construire sur le lot n°1 et 2, situés au bord de la route nationale 10, une maison avec un bar sur les plans d’Henri Rateau. En novembre 1956, la raffinerie de pétrole parisienne, Desmarais Frères, créateur des station-essence « Azur », fit construire sur son terrain situé en face du lotissement Chutiqueta, c’est-a-dire de l’autre côté de la route nationale 10, une station-relais destinée à la vente de carburant, supercarburant, gasoil et produits de graissage. Toujours d’après les vues aériennes, entre 1954 et 1959, 11 nouvelles maisons furent construites. Conscient de l’accroissement du lotissement, le maire - Sauveur Atchoarena – demanda à la Société de transport A.T.C.R.B qui gérait la ligne d’autobus circulant de Bayonne à Saint-Jean-de-Luz, la création d’un arrêt facultatif destiné à desservir le lotissement. D'après le courrier du sous-préfet de Bayonne au maire de Bidart du 19 mai 1959, le lotissement était considéré comme un nouveau quartier de Bidart et le préfet autorisa l’établissement de cet arrêt sur la route nationale 10. Toutefois, aucun abri de bus ne fut créé. Un courrier du maire adressé au géomètre Bouvier et daté du 28 septembre 1961 donnait la situation du lotissement. Une quinzaine de lots, dont neuf appartenaient encore à La Mutuelle Générale Française, étaient laissés à l’abandon. En 1988, les propriétaires formèrent une association (association des riverains de la R.N 10 section étape Chutiqueta-Agoretta pour la défense du cadre de vie) afin de conserver la réglementation définie par le cahier des charges en plus du règlement du Plan d’Occupation des Sols. Cette année-là le lotissement comptait 52 lots pour 45 propriétaires dont 33 signataires en faveur de la double réglementation. Aujourd'hui, la totalité des lots sont construits ou aménagés en jardin.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1931, daté par source

Situé sur les hauteurs de Bidart, le lotissement est implanté le long de la départementale 810. Il est divisé en 51 lots inégaux répartis sur 5 îlots de surfaces et de formes différentes. Les lots s'articulent autour de 2 voies formant deux boucles : la rue Chutiqueta et le rond-point de La Rhune qui sont tout deux reliés à la départementale 810. L’ensemble des maisons individuelles est implanté en retrait des voies de circulation car l’article 8 du cahier des charges de ventes de 1931 stipulait que les constructions devaient respecter une zone de non aedificandi de 4 mètres pour les maisons au bord de l’actuelle D810 et de 2 mètres 50 pour les maisons au bord des voies propres au lotissement. Dans la grande majorité, les maisons sont tournées vers la rue.

  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Lotissement Chutiqueta : arrêté, plan de lotissement, règlement, correspondances.

    Archives municipales, Bidart : chemise 53

Documents figurés

  • Atlas cadastral napoléonien, 1831.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart, 1G1
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.