Auteur
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Savinien
  • Commune Taillebourg
  • Lieu-dit la Maroterie
  • Adresse 1 rue de la Maroterie
  • Cadastre 1984 ZN 999 1899 1900  ; 2016 C 1899 1900 1993  ; 1828 C 1930 à 1932
  • Dénominations
    logis
  • Appellations
    la Maroterie
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, pigeonnier, puits, cour, portail, mur de clôture

L’histoire de ce logis, de la paroisse de Saint-Savin de Taillebourg, est très peu connue et ne remonte qu’au 18e siècle. On sait que, en 1720, la demeure est habitée par René-François de Begeon, seigneur de Villemenseuil et de Champmorin.

La maison actuelle ne semble pas antérieure au 18e siècle, plus précisément de la fin du 18e siècle. D’ailleurs, sur l’imposte de la porte de cette dernière, on distingue la date 1789 ainsi que des initiales au-dessus. Cependant, il semble très probable que le domaine soit plus ancien. La présence d’un pigeonnier avec de nombreux trous de boulins, la forme du portail couvert, la date 1688 gravée sur la porte d’une des dépendances, et enfin un graffiti de bateau gravé sur une pierre, atteste d’une antériorité certaine.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 17e siècle, 4e quart 18e siècle
  • Dates
    • 1688, porte la date
    • 1789, porte la date

Cet ancien logis comprend un corps d’habitation perché sur un coteau, bénéficiant ainsi d’un point de vue imprenable sur la vallée de la Charente. Il s’agit aujourd’hui d’une simple maison à deux niveaux, complétée de part de d’autre par des bâtiments de communs et des dépendances établis dans une cour. Le corps principal, à trois travées, est percé d’ouvertures en arc segmentaire et d’une curieuse porte. Celle-ci dispose d’un linteau sculpté d’une rangée de fleurs et elle est encadrée de cariatides, c’est-à-dire de deux statues de femmes soutenant un entablement sur leurs têtes. Son toit à longs pans à croupes est agrémenté de deux épis de faîtage représentant des pommes de pins.

Les dépendances comprennent, entre autres, un pigeonnier carré (aujourd’hui dérasé) et un portail couvert accolé. Ce dernier dispose d’une porte cochère et d’une porte piétonne, les deux en plein cintre et à agrafe saillante. Sur le haut du côté droit on remarque une inscription " RF TOUS VONS EV BR ". Un deuxième accès se situe à l'est, il s’agit d’un portail à deux piliers en pierre de taille surmontés de chapiteaux. Un puits se trouve dans la cour, il est carré en pierre de taille et possède un système de puisage composé de deux grosses roues.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

Date d'enquête 2000 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers