Logo ={0} - Retour à l'accueil

Loges, cabanes de vigneron et édifices liés à la vigne dans le Confolentais

Dossier IA16008877 réalisé en 2016

Fiche

Aires d'étudesCommunauté de communes du Confolentais
Dénominationscabane, abri

Sur la carte de Cassini, au 18e siècle, des vignes sont représentées notamment le long des vallées du Clain, du Transon et de la Vienne, aux abords d'Epenède, de Hiesse, d'Alloue, de Confolens et de Lessac.

D'après les états de section du cadastre napoléonien, la vigne occupe une part non négligeable des terres imposées.

La crise du phylloxéra entraîne sa quasi disparition dans le dernier quart du 19e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle, 19e siècle

Au 19e siècle, les vignes jouent alors un rôle non négligeable dans l´économie, occupant environ un vingtième des terres jusqu´à la crise du phylloxéra vers 1880. Confolens se distingue en raison des besoins liés à la ville. La vigne couvrait 181 ha en 1826, soit 10,1 % de la superficie communale. Entre les ceps étaient également cultivées des plantes à vocation maraîchère. Les nombreuses cabanes de vignerons de Confolens ont quasiment toutes disparu : au nord et à l'ouest des Essandries (anciennes parcelles A 252, 245, qui existe toujours sous le numéro OA 159 mais n'a pas été visitée, A 237, A 231), sur le plateau qui domine le quai du Goire (parcelles A 120, 119 et A 294 aujourd'hui cadastrée AD 41, non visitée).

Références documentaires

Bibliographie
  • Dujardin Véronique, Moinot Emilie, Ourry Yann. Le Confolentais : entre Poitou, Charente et Limousin. Images du patrimoine n° 243, Geste éditions, 2007.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.