Logo ={0} - Retour à l'accueil

Logements d'ouvriers, dits Ferme Camille

Dossier IA33002951 inclus dans Château Giscours réalisé en 2010

Fiche

Genred'ouvrier
AppellationsFerme Camille
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
AdresseCommune : Labarde
Lieu-dit : Cantelaude
Cadastre : 2009 A2 161

Un bâtiment est visible sur le plan cadastral de 1826 mais détruit en 1878 selon les matrices cadastrales. Les nouvelles constructions, dépendant du château Giscours, sont probablement réalisées par les architectes Duphot, auteurs de la Ferme Suzanne. Le décor est similaire : baies en arc segmentaire, bichromie entre la brique et la pierre de taille, aisseliers sculptés reposant sur des culots moulurés, oculi.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Personnalité : Cruse Edouard
Cruse Edouard

Négociant bordelais.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par source

Le bâtiment, situé à l'écart, au sud-est du château de Giscours, à l'intersection de deux chemins (l'un menant à Cantelaude), est bâti sur un plan en U. La façade occidentale est composée d'un corps central en rez-de-chaussée percé de neuf ouvertures et flanquée de deux ailes en léger ressaut formant pignon, elles-mêmes percées de deux baies et d'un oculus au niveau du comble. Chaque aile présente un toit débordant soutenu par des aisseliers sculptés qui reposent sur des culots moulurés.

La façade orientale, donnant sur les vignes, encadrée de deux ailes en retour, présente, au centre, une jambe à bossage harpée et, de chaque côté, deux portes jumelles en arc segmentaire surmontées chacune d'un oculus.

L'aile nord, plus longue, est percée d'une troisième porte ornée du même décor. L'élévation latérale nord est scandée de huit travées dont les deux centrales forment pignon. Une annexe est accolée sur l'élévation sud du bâtiment, percée de quatre baies.

Les ouvertures sont encadrées de brique et de pierre de taille calcaire.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
État de conservationbon état, remanié

Estuaire

TRAVEE13
FORBAIElinteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; arc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; agrafe (porte) ; agrafe (fenêtre)
POSRUEen alignement
POSPARCsur rue
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Gironde. 3P 329 1 1. Matrices cadastrales. 1853-1882.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer