Dossier IA64003055 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Les hôtels de voyageurs et restaurants de Bidart
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    hôtel de voyageurs, restaurant
  • Aires d'études
    Bidart (commune)
  • Adresse
    • Commune : Bidart

D’après les matrices cadastrales et le registre des constructions nouvelles, avant la Première Guerre mondiale, il existait, trois établissements de service à Bidart. En 1889, Pierre Vergon ouvrit une salle de bal. Elle fut aménagée dans l’actuel restaurant Ellisaldia situé sur la place de la mairie (plan cadastral 1831, Section D, parcelle 470). En 1904, Pierre Castagnet ouvrit un cabaret qui fut aménagé dans le restaurant du Fronton situé sur la place de la mairie (plan cadastral 1831, Section D, parcelle 478). En 1907, Pierre Michelena construisit au bord de la route nationale 10 un restaurant en contrebas de la place du village.

D’après le registre des débits de boissons et des hôtels et restaurants, durant l’Entre-deux-guerres, on comptait 24 établissements de plus dont 15 hôtels de voyageurs et neuf restaurants. Ces établissements furent en majeure partie (70%) aménagés dans des maisons déjà existantes comme l’hôtel-restaurant Le Bocage. Sept nouveaux bâtiments furent construits pour accueillir ces services comme l’hôtel-restaurant La Roseraie. Durant les Trente Glorieuses, 11 nouveaux établissements ouvrirent dont neuf hôtels-restaurants comme l’hôtel La Frégate et deux restaurant avec le Chistera. Six d’entres eux furent aménagés dans une maison déjà existante : l’hôtel-restaurant Toki Maitena fut installé dans une maison de villégiature, le restaurant Le Chistera dans une maison qui figure sur le plan cadastral de 1831. Cinq édifices furent construits pour cette activité d’hôtellerie comme l’hôtel Océanic.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
    • Principale : 1ère moitié 20e siècle
    • Principale : 3e quart 20e siècle

L'office du tourisme compte 11 hôtels de voyageurs dont six font aussi restaurant et 18 restaurants.

  • Toits
    tuile creuse
  • Murs
    • enduit
    • faux pan de bois
  • Décompte des œuvres
    • repéré 20

Documents d'archives

  • Registre des débits de boissons et des hôtels-restaurants 1826-1945.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1I1
  • Station climatique, documents divers, 1925-1955.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 3R2
  • Matrice cadastrale, 1832-1914.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G3
    Case 18.
  • Registre des déclarations en cas de de construction nouvelle, de reconstruction, d'addition de construction et d'affectation de terrains à des usages commerciaux ou industriels, 1899-1926.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G15
    Case 48 et 64.

Bibliographie

  • "Bidart-Bidarte, Monuments et curiosités". Ciboure : Jakintza, n° 47, 3ème trimestre 2009.

Documents figurés

  • Atlas cadastral napoléonien, 1831.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart, 1G1
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Commune de Bidart
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.