Dossier IA17000246 | Réalisé par
Laiterie industrielle de la Sté Pasquet et Turlay, puis de l'Union des Coopératives laitières d'Aytré
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Charente-Maritime - Aytré
  • Commune Aytré
  • Adresse 62 avenue Edmond-Grasset
  • Cadastre 1995 AI 17
  • Dénominations
    laiterie industrielle
  • Appellations
    laiterie de la Société Pasquet et Turlay, puis de l'Union des Coopératives laitières d'Aytré
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, atelier de conditionnement, bureau, conciergerie, chaufferie, quai, vestiaire d'usine, garage, cantine

La laiterie est construite en 1943 pour la Société Pasquet et Turlay, installée précédemment dans le bourg d'Aytré. Les bâtiments sont agrandis en 1946, puis en 1952, et un garage construit en 1950. En 1953, l'usine passe à l'Union des laiteries coopératives de la région de La Rochelle, regroupant le lait d'une quinzaine de laiteries pour approvisionner l'agglomération rochelaise en produits frais. Le logement du gardien date de 1956, tout comme le bureau et le réfectoire édifiés sur les plans des architecte Ch. Pavid et W. Barbey de Cognac (Charente). A cette époque, on y fabrique des yaourts et du lait conditionné en bouteilles de verre. Devenue Sica Avi Charentes, la laiterie est transférée dans la zone artisanale d'Aytré en 1972, et les anciens bâtiments sont actuellement occupés par une association de réinsertion. Dans les années 1960, 50 personnes y travaillent, non compris les saisonniers. En 1995, la laiterie Sica Avi Charentes emploie plus de 100 ouvriers.

Les bâtiments sont en béton armé et à charpente métallique. L'atelier de fabrication, à sous-sol et étage carré, est couvert de sheds. Les quais de déchargement et d'expédition sont couverts d'un toit à longs pans en tuile creuse. L'atelier de conditionnement, le garage, l'ancienne chaufferie et le vestiaire en rez-de-chaussée sont couverts d'un toit à longs pans en tuile mécanique. La chaufferie en rez-de-chaussée est couverte de sheds. Le bureau, la cantine et la conciergerie, à un étage carré, sont couverts d'un toit en appentis.

  • Murs
    • béton béton armé
  • Toits
    tuile mécanique, tuile creuse
  • Étages
    sous-sol, 1 étage carré
  • Couvrements
    • charpente métallique apparente
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • shed
    • appentis
  • Énergies
    • énergie électrique achetée
  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • A. D. Charente-Maritime, P cadastre Aytré, 1882.

Bibliographie

  • Boudet, Jeanne. L'industrie laitière en Aunis.Mémoire d'études supérieures. Faculté de lettres, Université de Poitiers, 1958.

    p. 87, 91, 100

Documents figurés

  • " Projet de construction par C. Pavid, arch. DPLG à Cognac, déc. 1956 ". Archives privées.

  • " Etat des lieux en 1973 : plan du rez-de-chaussée, de l'étage et du sous-sol, et coupes par J. Blezat ". Archives privées.

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 1996 ; Dernière mise à jour en 1996
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel