Logo ={0} - Retour à l'accueil

Jardin, puis potager, actuellement parking et jardin

Dossier IA86013574 réalisé en 2018

Fiche

Parties constituantes non étudiéeslavoir, pont
Dénominationsjardin
Aire d'étude et cantonLencloître
Hydrographiesl'Envigne
AdresseCommune : Lencloître
Lieu-dit : Adresse : Cadastre : 2016 AL 19 ; 2016 AL 465

L’architecte châtelleraudais Auguste Lubac édifie entre 1864 et 1869 un vaste bâtiment destiné à abriter la mairie, la justice de paix, les halles et l’école de filles. En mai 1867, le maire de la commune expose le projet de création d'un jardin et précise que " sa plantation (...) enlèvera aux femmes de Lencloître un emplacement très commode où elles viennent journellement laver le linge (et que) par conséquent il serait très utile d’établir un lavoir public ".

En novembre 1868, le jardinier poitevin Pierre-Joseph Yvonnet réalise un devis (voir Annexe 1) pour l'aménagement d'un square sur une parcelle située entre la façade sud-ouest de la mairie et la rivière de l’Envigne.

Le terrain situé sur la rive droite de la rivière est réservé pour la construction du lavoir. Les travaux débutent au printemps 1869. Entre les deux guerres, le jardin est modifié et est mentionné comme potager. Lors des travaux d'élargissement du pont sur l'Envigne en 1965, la troisième arche du pont est supprimée et un parking est construit sur une longueur de 50 mètres au bord de l'Envigne modifiant la physionomie des lieux. Le jardin paysager actuel s'insère entre la façade de la mairie et le parking, il comprend notamment un pont enjambant une cascade, des arbres et des parterres de fleurs.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1867, daté par source
Auteur(s)Auteur : Yvonnet Pierre-Joseph
Yvonnet Pierre-Joseph (09/06/1832 - )

Né à Poitiers. Jardinier paysagiste comme son père.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
jardinier attribution par source

Inspiré des aménagements paysagers caractéristiques du Second Empire avec ses allées circulaires, son kiosque surplombant la rivière de l'Envigne, ses rochers et ses plantations aux feuilles persistantes et caduques, le jardin conçu par Yvonnet n’est aujourd’hui plus visible. Ses aménagements sont connus à travers les plans et le devis au sein des archives de la commune de Lencloître.

Annexes

  • Annexe 1 : Devis pour l’établissement d’un square en face de l’hôtel de ville de Lencloître, 22 novembre 1868.

    Devis pour l’établissement d’un square en face de l’hôtel de ville de Lencloître, 22 novembre 1868

    1. 900 m superficiels à transformer en jardin y compris défoncement, transport de terre, vallonnements, semis, plantations, dressages de pelouses et massifs, sablage des allées (le sable à pied d’œuvre) à raison de 0,60 francs le mètre/superficie = 540 francs

    2. Achat de graines pour les pelouses = 30 francs

    3. Achat de 15 arbres isolés et arbustes isolés sur les pelouses tels que Yucca, Gynérium, Cèdres variés, Wellingtonia à 4 francs l’un = 60 francs

    4. Achat de 100 arbres et arbustes à feuilles persistantes et à feuilles caduques à 1 francs = 100 francs

    5. 14 arbres verts variés à 1,50 francs = 21 francs

    6. Construction d’un kiosque (fourniture non comprise) = 60 francs

    7. Construction d’un rocher, les rochers rendus sur place = 50 francs

    8. Pour l’enlèvement des débris de taille de pierres qui sont sur le dit terrain = 40 francs

    9. Plus value de 0,05 par mètre pour les difficultés qu’on rencontre et la perte de temps pour se transporter sur les lieux, 900 mètres = 45 francs

    10. Pour avoir dressé le plan et visité les lieux = 50 francs

    soit 996 francs

    Source : Archives municipales, Lencloître, non coté.

  • Annexe 2 : Courrier en date du 5 juin 1869 adressé au maire de Lencloitre par M. Yvonnet.

    Courrier en date du 5 juin 1869 adressé au maire de Lencloitre par M. Yvonnet.

    En réponse à votre lettre en date du 30 mai dernier laquelle m’apprend que je ne serai réglé pour les travaux du jardin de Lencloitre que vers le 1er août prochain, soit, puisqu’il n’est pas possible de faire autrement, mais pour ce qui est des arbustes morts et de la fourniture des fleurs pour massifs, elle n’est nullement à ma charge, consultez le plan le devis, vous verrez qu’il n’en est pas question. Nous avons déjà planté le massif de rosiers et je ne le devais pas. Ayez bien soin de faire arroser et faucher souvent les gazons si vous voulez les réussir. Pour ce qui est des platanes que je vous ai fait expédier, vous n’avez pas à vous en préoccuper, ils sont payés. Si vous voulez bien nous tenir compte de la dépense pour l’achat et la plantation des massifs, veuillez me le faire savoir je vous les ferai planter. Recevez Monsieur l’assurance de mon plus profond respect.

    Yvonnet.

    Source : Archives municipales, Lencloître, non coté.

  • Annexe 3 : Lettre du 14 juin 1869 au maire de Lencloître.

    Lettre du 14 juin 1869 au maire de Lencloître :

    Je n’ai pas pour habitude d’avoir des contestations avec qui que ce soit, et malgré que j’ai déjà plus fait que je le devrais je vous ferai planter les massifs de fleurs et quand le temps sera venu je vous ferai remplacer les arbres morts. En ce moment, veuillez faire couper les gazons du jardin et samedi prochain 19 courant, j’enverrai un ouvrier à Lencloître faire cette plantation. Pour le plan que vous me réclamez, je ne l’ai pas, il est resté à la mairie. De mon côté je vous serai obligé de remettre le double du sous-seing passé entre nous à l’ouvrier qui ira samedi planter les fleurs. Recevez, Monsieur, l’assurance de mon parfait estime.

    Yvonnet.

    Source : Archives municipales, Lencloître, non coté.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rivière de l'Envigne, 1845-1910.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7S42
  • Plans du jardin dessiné par Pierre-Joseph Yvonnet, 1867.

    Archives municipales, Lencloître : non coté
  • Correspondance entre Pierre-Joseph Yvonnet et le maire de Lencloître au sujet des plantations à faire dans le jardin de la mairie, 1868-1869.

    Archives municipales, Lencloître : non coté
  • Projet de construction d'un lavoir communal montrant l'emplacement du jardin transformé en potager, 1935.

    Archives municipales, Lencloître : non coté
  • 1957-1966 : Registre des délibérations du conseil municipal de Lencloître.

    Archives municipales, Lencloître : non coté
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.