Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hôtel Régnaud de Beaulieu, puis Fleuriau, actuellement musée du Nouveau Monde

Dossier IA17000037 réalisé en 1985

Fiche

Appellationsdit hôtel Régnaud de Beaulieu,puis Fleuriau, actuellement musée du Nouveau Monde
Destinationsmusée
Parties constituantes non étudiéescour, jardin, communs
Dénominationshôtel
Aire d'étude et cantonRochelle centre (La) - Rochelle (La)
AdresseCommune : La Rochelle
Adresse : 10 rue
Fleuriau
Cadastre : 1976 AC 115

Hôtel construit dans les années 1740, pour les Régnaud de Beaulieu, et acheté en 1772 par le négociant Aimé Benjamin de Fleuriau. En 1778, pour agrandir sa demeure, B. de Fleuriau achète à la veuve de Cadoret de Beaupréau, conseiller du roi et trésorier de France à La Rochelle, une grande maison touchant à l'arrière l'hôtel Régnaud de Beaulieu, qu'il fait en partie démolir pour la remplacer par une construction nouvelle, due probablement à l'entrepreneur architecte Henri Tourneur. Occupé par la famille de Fleuriau jusque dans les années 1960, l'hôtel est depuis lors musée du Nouveau Monde.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Auteur(s)Auteur : Tourneur Henri entrepreneur attribution par travaux historiques

Partie ancienne de plan en U, construite en moellon crépi hormis le mur de clôture sur la rue, à un étage carré et un étage de comble, couverte d'ardoise et de tuile creuse. Partie reconstruite rectangulaire, à façade sur jardin en pierre de taille, avec un étage carré, un surcroît en attique et couverture de tuile.

Murscalcaire
enduit
pierre de taille
moellon
Toittuile creuse, ardoise
Plansplan régulier en U
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
appentis
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, en charpente
Typologieshôtel de plan en U ; entre cour et jardin ; portail
Techniquessculpture
ferronnerie
menuiserie
Représentationsordre toscan mascaron, arabesque ornement végétal ornement géométrique
Précision représentations

Sujet : pilastres toscans, frise à métopes et triglyphes, support : portail de la cour et portail latéral ; sujet : mascaron à tête de femme, support : clef du portail principal ; sujet : arabesques, support : garde-corps des fenêtres du logis sur cour, rampe d'escalier ; sujet : décor végétal et panneaux moulurés, support : lambris dans les pièces.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH partiellement, 1951/01/17
classé MH partiellement, 1950/12/16
Précisions sur la protection

Façades et toitures, escalier, décoration intérieure.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM La Rochelle : Registre délibérations conseil municipal, 22 oct 1860, p. 89b-90b, adoption du projet d'agrandissement du musée Fleuriau.

Bibliographie
  • Béraud, Rémi. Petite encyclopédie monumentale et historique de La Rochelle. La Rochelle : Editions Rupella, 1981, ill.

    p. 77
  • Casier archéologique, 2 p. 31 fig.

  • Coutant, père Bernard. La Rochelle. Au centre ville. 1ère partie. Quelques îlots. Cahier n° 13. La Rochelle : Ed. Père B. Coutant, 1989, 96 p.

    p. 26-27
  • EYGUN, François. Art des pays d'Ouest. Arthaud, 1965 .

    p. 232-233
  • L'EVEQUE, Eugène, La Rochelle, bibliothèque de La Rochelle : Manuscrits L'Evêque 2445.

    p. 155-160
  • LEFRANCOIS, Thierry, Musée du Nouveau Monde. La Rochelle : Ed des Musées d'Art et d'Histoire, 1990, 126 p., ill.

  • Moulin, Monique. L'architecture civile et militaire au XVIIIe siècle en Aunis et Saintonge, La Rochelle, Quartier latin, 1972, In-4°, 196 p., LIII pl.

    p. 129, 132-134, 135, 137-138, 139, 140, fig. 109, 115-116
  • Vaux de Foletier, François de. La Rochelle d'autrefois et d'à présent. La Rochelle : F. Pijollet, 1923.

    p. 176
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Mailles Dominique