Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental de la Gironde

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
  • Commune Gauriac
  • Lieu-dit Vitescale
  • Cadastre 1820 B2  ; 2020 AK
  • Dénominations
    écart, port
  • Précision dénomination
    hameau
  • Parties constituantes non étudiées
    cale

Le port de Vitescale est indiqué sur la carte de Masse datée 1724 ou encore sur la carte du cours de la Garonne de 1759.

La carte de Belleyme dans la 2e moitié du 18e siècle indique la route qui relie directement le hameau à celle reliant Bourg et Blaye, en haut du coteau.

Dès le 16e siècle, un habitat troglodytique y est attesté : en 1597, "quelques rochers assis sur le bord de la Garonne, dans lesquels estoient prattiquées de petites maisonnettes qui servoient de taverne, s'enfondrans oppressèrent dixneuf persones". Le 30 avril 1767, le décès d'une femme "dans sa grotte, à Vitescale" est également indiqué.

Le plan cadastral napoléonien de 1820 représente un rivage plutôt irrégulier dans ce secteur avec plusieurs saillies, formées par des "quays". Plusieurs chemins parallèles à la rive s'échelonnent sur les flancs de la falaise, donnant accès à de nombreuses maisons dites "dans le roc". Le chemin "de la Care" et le sentier de Vitescale permettent de rejoindre les hauteurs de la commune. En 1861, le chemin reliant Vitescale et son port au coteau (Samonac, Comps) forme une rampe dénoncée comme trop rapide : des travaux y sont engagés en 1868 pour aménager la route actuelle.

Le port est aménagé en 1859-1860 avec une cale de 20m établie en 1863-1864. Une petite cale de 15m de long environ, disparue, y était annexée sur sa partie gauche (en limite avec le hameau du Rigalet). Plusieurs chantiers navals sont attestés, dont celui de Jacques Rochet (28 corniche de la Gironde).

En 1874, un rapport du sous-préfet mentionne la location d'une maison pour l'école des filles à Vitescale. Plus tard, le hameau accueille une école privée "Le Chez Nous" puis le séminaire Saint-Maurice fermé en 1975. Les vastes bâtiments accueillent alors une discothèque.

En 1927, des travaux sont réalisés à la falaise de Rigalet pour protéger les immeubles du port.

Un parking est aménagé en bord d'estuaire en 1992, à proximité de l'ancien port.

  • Période(s)
    • Principale : 18e siècle
    • Principale : 19e siècle
    • Principale : 20e siècle

Le hameau s'organise le long de la départementale 669E1 qui borde la Gironde, entre le hameau du Rigalet au nord-ouest et la commune de Bayon-sur-Gironde au sud-est. La cale de l'ancien port se trouve à la limite avec le Rigalet, encore visible avec ses bittes d'amarrage.

La Route du Fleuve, aménagée dans la falaise, relie le hameau avec le coteau et le village. Son tracé forme deux virages. De cette route, on accède aux escaliers du Piquet où sont conservés les vestiges de plusieurs maisons troglodytiques. Le chemin des coquines, parallèle à la Route du Fleuve, traverse les vignes et aboutit au chemin de Plisseau à Bayon-sur-Gironde.

Les habitations sont alignées le long de la route de la Corniche et de l'estuaire, accompagnées de jardins. Il s'agit de maisons à étage ou en rez-de-chaussée construites en pierre de taille, extraite dans les carrières locales.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
    • moellon enduit
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Bâtiments publics : divers dossiers dont monument aux morts, poste...

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : 2 O 1755
  • Gauriac : Édifices publics, écoles (1859-1937).

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : 2 O 1758
  • Eglise Saint-Pierre, Gauriac : Registres des baptêmes, mariages, sépultures, 1758-1769.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : E suppl. 2470-2478
    E 2477

Bibliographie

  • BALDES Henri Robert, BELAIR Bernard, GACHET Pierre, POUGET Sylvie, SEGUIN Daniel. Gauriac, un village chargé d'histoire. Association du patrimoine gauriacais, 2019.

    p. 121, 122, 182

Annexes

  • Documentation complémentaire
Date d'enquête 2020 ; Dernière mise à jour en 2020
(c) Conseil départemental de la Gironde
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel