Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau du Furt

Dossier IA33010582 réalisé en 2020

Fiche

Précision dénominationhameau
Parties constituantes non étudiéesfontaine
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
AdresseCommune : Gauriac
Lieu-dit : Furt
Cadastre : 1820 B1 ; 2020 AB

Le toponyme provient du patronyme Furt, famille établie à Gauriac au 18e siècle. Jacques Furt est conseiller à la cour des Aides de Bordeaux et marié à Madeleine Barriou. En 1732, il est en conflit avec son voisin de Poyanne qui empiète sur ses propriétés et ses carrières.

Deux bâtiments sont construits au lieu-dit Furt sur le plan cadastral de 1820 : le principal (parcelle B345) appartient alors à la veuve Furt ; un lavoir est également indiqué, alimenté par une source (parcelle B342).

En 1849, contrat est passé chez Me Lambert, notaire à Nantes, entre Guillaume Pierre Loirat, propriétaire demeurant à Furt, époux de Marie-Adélaïde Furt, et François-Aristide Bouchaud, propriétaire à Nantes, pour une société pour le commerce des vins et eaux de vie dont le siège est établi à Furt.

En 1851, à la suite du décès de Marie-Adélaïde Furt, on procède à la vente (étude de Me Rambaud à Bordeaux) du domaine "appelé Fleur ou Furt", consistant en "maison de maître, bâtiments de servitude, jardin, lavoir, carrières, friches, vignes et terres labourables", sur une superficie d'environ 4ha, l'ensemble ayant été hypothéqué en 1840 avec obligation envers le vicomte de Chasteigner.

En 1879, dans le cadre de la succession d'Augustin-Oscar Chambor, ancien notaire de Gauriac, il est procédé à la vente par voie de licitation des immeubles formant la propriété de Roque et Furt : il s'agit de terres de vigne et d'acacias, de débris de carrière mais également de "quais" sur la Gironde.

En 1889-1890, le site est choisi pour installer un dépôt d’essence et de Mazout de première classe de la Société Fenaille et Despaux. Les augmentations et diminutions témoignent des aménagements apportés dans ce secteur : construction nouvelle d'un hangar et de bureaux sur la parcelle B345 en 1891, générateur à vapeur, réservoir à pétrole et estacade.

L’activité de ces dépôts a perduré jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. L'épave du Frisco conservée dans l'estuaire rappelle les combats menés dans ce secteur. Il s'agissait d'un pétrolier italien à vapeur en escale au dépôt de Furt et sabordé par la marine allemande en août 1944.

Les cuves du dépôt pétrolier ont été démantelées en 1976.

Dans les années 1990, un restaurant est installé dans un bâtiment le long de l'estuaire.

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le hameau s'organise le long de la départementale 669E1, avec les hameaux de la Mayanne au sud et de Marmisson au nord. De part et d'autre de la route sont conservés des vestiges du dépôt pétrolier Fenaille et Despeaux, notamment la ceinture en béton d'une des cuves. L'imposante façade du logement du directeur borde la route ; en revanche les anciens pontons ont été détruits.

Quelques carrelets sont aménagés dans ce secteur sur les rives de l'estuaire, tandis que l'épave du Frisco, navire-citerne de 117 mètres de long et de 15 mètres de large, constitue un repère dans le paysage. Deux des trois mâts sont, encore aujourd'hui, visibles à marée basse (le mât arrière s'est couché en 1990).

Murscalcaire moellon enduit
pierre de taille
Toittuile creuse
Statut de la propriétépropriété privée
propriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • BALDES Henri Robert, BELAIR Bernard, GACHET Pierre, POUGET Sylvie, SEGUIN Daniel. Gauriac, un village chargé d'histoire. Association du patrimoine gauriacais, 2019.

    p. 271
  • LISSE Jacques. La Maison Noble de Poyanne à La Libarde. Document dactylographié, 3 vol., 2000.

    Archives privées
Périodiques
  • L´ESPERANCE. Journal de l´arrondissement de Blaye, littérature, beaux-arts, commerce, agriculture et annonces, 1836-1904.

    [collection numérisée en ligne sur le site Gallica.fr : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32768861f]

    2 décembre 1849
  • L´ESPERANCE. Journal de l´arrondissement de Blaye, littérature, beaux-arts, commerce, agriculture et annonces, 1836-1904.

    [collection numérisée en ligne sur le site Gallica.fr : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32768861f]

    5 octobre 1851
  • L´ESPERANCE. Journal de l´arrondissement de Blaye, littérature, beaux-arts, commerce, agriculture et annonces, 1836-1904.

    [collection numérisée en ligne sur le site Gallica.fr : https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32768861f]

    23 février 1879
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Roux Tom-Loup - Steimer Claire