Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau de Maleray

Dossier IA86009708 réalisé en 2018

Fiche

  • Logement.
    Logement.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • dépendance
    • étable
    • grange
    • cour

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesdépendance, étable, grange, cour
Dénominationsprieuré, ferme
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Châtellerault-3
AdresseCommune : Leigné-les-Bois
Lieu-dit : Maleray

À partir du 14e siècle, au moins, un prieuré bénédictin était situé au hameau de Maleray. Cette fondation religieuse est aussi mentionnée dans un diplôme de Dagobert 1er, daté de 637, mais son authenticité a été remise en question.

L'endroit était connu pour sa fontaine de dévotion qui, tout comme la chapelle du prieuré, étaient dédiée à saint Laurent. Elle fut l'objet d'un petit pèlerinage car ses eaux étaient réputées prévenir les sécheresses et guérir les maux d'yeux. Pendant l'Ancien Régime, le prieuré dépendait de l'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe, à l'instar de l'église paroissiale Saint-Rémi. Dans plusieurs passages des registres paroissiaux, en 1676 et en 1689, le prieur de Maleray porte aussi la charge de chanoine de l'église Saint-Hilaire de Poitiers.

La chapelle est dite "en ruine" en 1769, ce qui démontre l'abandon progressif du lieu avant la Révolution. La propriété est ensuite devenue bien national et revendu aux enchères. En 1833, elle appartient à un certain Pierre Serreau.

Au cour du 19e siècle, plusieurs fermes sont construites à l'emplacement des anciens bâtiments du prieuré. Certains bâtiments agricoles portent des traces de remaniements au cours du 20e siècle. Il ne reste rien de l'ancien prieuré. Quelques ouvertures couvertes d'arcs segmentaires du 18e siècle sont encore visibles, mais il pourrait s'agir de réemplois.

Période(s)Principale : 19e siècle , (?)
Secondaire : 20e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le hameau de Maleray est aujourd'hui composé de deux ou trois anciennes fermes. L'une d'entre elles, située à l'est du lieu-dit, présente un escalier extérieur sur la façade du logement. Le palier devant la porte est abrité par un auvent reposant sur des poteaux en bois. L'autre logement de ferme présente un rez-de-chaussée et un comble à surcroit.

Une grange-étable, située au sud du hameau, arbore de petites ouvertures murées couvertes d'arcs segmentaires. Il s'agit probablement de réemploi. La porte charretière est protégée par un avant-toit.

Murscalcaire moellon enduit (?)
Toittuile plate, ardoise, tôle ondulée
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans croupe
appentis
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
Typologiesferme à bâtiments séparés ; maison à balet
Techniques
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Beauchet-Filleau, Henri. Pouillé du diocèse de Poitiers. Niort (22, rue des Halles) : L. Clouzot ; Poitiers (4, rue de l'Éperon) : H. Oudin, 1868.

    p. 290 Bibliothèque nationale de France, Paris : 254 BEA
  • Cottineau, Dom Laurent-Henri, Répertoire topo-bibliographique des abbayes et prieurés, I-II, Macon, 1939, vol. 1.

    p. 1717
  • Joanne, Paul. Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies, Tome quatrième. Librairie Hachette et Cie, Paris, 1896.

    p. 2140
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 247 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.