Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau de la Roche-à-Baussant

Dossier IA86011398 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

L'étude a permis d'identifier 15 éléments du patrimoine dans le hameau de la Roche-à-Baussant : un puits, une croix, et 13 maisons ou fermes.

Appellationsla Roche à Baussant
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Pindray
Lieu-dit : la Roche-à-Baussant

Un moulin, aujourd'hui disparu, était situé à la Roche à Baussant. Celui-ci est mentionné dès le 13e siècle (Massum de Rocha au Bocenz, 1275) puis au 15e siècle (Moulin de la Roche aux Bossaux, 1404 ; La Roche aux Baussans, 1463 ; La Roche aux Bossans, 1494, en tant que fief des Clerbaudières) et au 16e siècle (La Rohe à Bossant, 1544 ; La Roche au Bossant, 1570).

Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

À mi-chemin entre le hameau de l'Ébeaupin et celui Prunier, le hameau de la Roche-à-Baussant est établi sur une partie plus resserrée de la vallée de la Gartempe, qui s'explique notamment par la présence à l'ouest d'une vallée secondaire dessinée par le ruisseau l’Étang-Rompu.

Le hameau est organisé en deux groupes d'habitations : en haut, les constructions sont établies le long de la rue des Vieilles-Vignes et de sa rue perpendiculaire, le chemin des Nagasses ; plus bas, à proximité de la Gartempe, le chemin des Vallées forme une seconde petite agglomération de maisons et de fermes.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 358-359 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Guichet Maxime