Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau de la Chaume

Dossier IA86013572 réalisé en 2018

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison, chai
Aire d'étude et cantonLencloître
HydrographiesLe Gaudion
AdresseCommune : Lencloître
Lieu-dit : La Chaume
Cadastre : 2016 ZB

La Chaume : ancienne ferme à bâtiments jointifs. Le lieu dit La Chaume est mentionné dans le terrier de Gironde en 1439 (« Hostel de la Chaume »). Il est situé à proximité du ruisseau du Gaudion : un fossé rempli d’eau longe les bâtiments situés au nord. Ce fossé a été comblé au milieu des années 2010.

De nombreux bâtiments sont en ruine aux numéros 9 et 11 chemin de la Chaume. Un chai a été construit à la fin du 19e siècle, début 20e siècle.

Sur le cadastre napoléonien une distinction est faite entre La Chaume se référant à l'ancien manoir de la Chaume et La Haute Chaume dont les bâtiments datent de la fin 18e siècle, début 19e siècle et qui ont été remaniés dans le second quart du 20e siècle (maison d'habitation portant la date de 1931).

Période(s)Principale : 18e siècle, 19e siècle, 2e quart 20e siècle
Dates1931, porte la date

Situé au nord-ouest de la commune de Lencloître, le hameau de la Chaume est construit sur une butte qui descend en pente douce vers le ruisseau du Gaudion.

Il comprend une ancienne ferme, un chai, transformé en habitation et un groupe de trois maisons accolées.

Les murs sont en moellons argilo-calcaire enduits ou partiellement enduits. La pierre de tuffeau est utilisée pour les chaînes d'angle et les encadrements des baies. Les toitures sont à longs pans en tuile ou ardoise.

Ferme de Chaume (anciennement haute chaume) est une ferme à bâtiments jointifs formant deux cours distinctes séparée par un préau. Dans la première cour : un hangar en moellon, une maison datée de 1931 (rez-de-chaussée et un étage à surcroit), un logement en rez-de-chaussée en tuile mécanique, un préau en retour et des dépendances (écuries, étables, toit à cochons). Dans la deuxième cour : une grange, une maison d’habitation, un hangar, des dépendances en retour. Portail avec deux piliers. Jardin autrefois entouré de murs.

Murspierre moellon enduit partiel
Toittuile, ardoise
Couverturestoit à longs pans
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.