Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau de Canteloup

Dossier IA33007315 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéeslogement, groupe scolaire
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographiesla Gironde
AdresseCommune : Saint-Estèphe
Lieu-dit : Canteloup
Cadastre : 1825 A4 ; 2015 OA

Le hameau est représenté sur la carte de Belleyme en 1767, et plus précisément sur le plan cadastral de 1825 : il réunit à cette époque les actuels lieux-dits Picard et Canteloup.

La trame bâtie, organisée autour d'îlots d'habitation traversés par des chemins, date, semble-t-il, du 18e siècle. L'enquête menée en 1974 révèle même des baies à accolades pouvant dater du Moyen Âge (bâtiment aujourd'hui détruit).

Quelques éléments anciens sont sans doute conservés dans les maçonneries : un petit chai construit en moellons, ainsi qu'une maison présentant une porte moulurée avec corniche datent probablement du 18e siècle.

Mais de nombreux remaniements, notamment de façade, sont apportés dans la 2e moitié du 19e siècle. La dépendance d'une maison porte la date 1879.

L'habitat s'est développé à proximité du château Canteloup, devenu dans la 2e moitié du 20e siècle mairie de la commune. A cette époque a également été construit le groupe scolaire Michel Vidou.

Des chais ont pu être identifiés grâce à des baies de décharge encore visibles dans les maçonneries : ils attestent d'une viticulture familiale aujourd'hui disparue.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Le hameau de Canteloup est organisé autour du croisement de plusieurs voies, signalé par la présence d'une croix de chemin.

Il est aujourd'hui composé des locaux de la mairie, installés dans l'ancien château Canteloup, et du groupe scolaire.

L'habitat conservé associe parties habitation et dépendances (notamment d'anciens chais repérables à leur baie de décharge), organisées en alignements disposés perpendiculairement à la voie ou le long de cours/ruelles.

Certaines maisons présentent un décor de façade en pierre de taille soigné : allèges à ressaut, pilastres à bossage, bandeaux médians, corniches à denticules ou à modillons, encadrements moulurés, parfois à crossettes.

L'ensemble du bâti est toutefois largement dénaturé.

Couvrements
Statut de la propriétépropriété privée
propriété publique
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire