Logo ={0} - Retour à l'accueil

Hameau d'Auxances

Dossier IA86002551 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
AdresseCommune : Migné-Auxances
Lieu-dit : Auxances

Le château d'Auxances, attesté dès le 11e siècle, implique une occupation du site, dès le Moyen Age. L'implantation du quartier du Quéreux et de l'îlot situé en contrebas de Sigon remonte, d'après leur configuration, à cette époque. Le quartier du Quéreux semble être le plus ancien : la proximité avec le château a sans doute conditionné le développement d'un ensemble à cet emplacement. C'est également dans ce quartier que se trouvait vraisemblablement la première maison commune. Au 19e siècle, ce quartier voit s'implanter une école de filles (1883) qui deviendra par la suite un groupe scolaire. Le quartier situé au sud-ouest de Sigon, présente des édifices anciens plus dispersés. Les habitations les plus anciennes s'organisent autour de "querreux" ou cours collectives (19 et 21 rue de Sigon), ou sont implantés isolément le long de la rue de Sigon et de la rue de la Vauchèvre. Les édifices alignés sur la route de Saumur datent du 19e siècle. Les quartiers des Coudres et du Martouret présente également quelques édifices anciens (18e siècle) dispersés et dilués dans une agglomération plus récente. En 1843-1845, l'aménagement de la route nationale 147, reliant Saumur à Limoges, a un rôle déterminant pour le déploiement du bourg qui connaît un important développement durant la seconde moitié du 19e siècle. D'après un extrait du registre des délibérations du Conseil municipal, dès 1869, l'accroissement démographique de la commune implique qu'un bureau de poste de distribution soit établi à Auxances. Ce projet ne voit le jour qu'en 1884. La plupart des façades donnant sur la voie principale (route de Saumur) sont caractéristiques de la fin du 19e siècle. En 1871, puis de 1897 à 1899, et en 1905, l'aménagement et l'élargissement de la route nationale n°147 implique l'alignement des façades et le remaniement de nombreux édifices. Dès 1935, le développement du bourg est envisagé vers le sud, puisque c'est au lieu-dit du Porteau qu'est transféré le cimetière. Durant la seconde moitié du 20e siècle, l'extension se prolonge au sud avec la création du lotissement et du groupe scolaire du Porteau, l'implantation du stade au lieu-dit La Haute Loge et de la zone industrielle de L'Erable vers 1965. La densité de bâti s'intensifie avec la création du lotissement des Coudres à la fin du 20e siècle.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Le hameau d´Auxances est la principale agglomération de la commune puisqu´il est plus important que le bourg lui-même. Sa topographie est marquée par la présence de la rivière le traversant d'ouest en est et creusant un vallon, dominé au nord et au sud par des plateaux (Bel-Air, Le Porteau). Le nord a conservé son caractère éminemment agricole, tandis que le sud, limitrophe de Poitiers, a fait l'objet de nombreux aménagements (zone industrielle et commerciale). Auxances présente plusieurs entités distinctes. Deux quartiers forment un plan triangulaire : le lieu-dit du Quéreux et, plus étendu, le quartier entouré par la rue de la Vauchèvre et la rue de Sigon. A ces emplacements, les édifices bénéficient d'espaces libres, de petites dimensions, collectifs dans les "querreux" et élargis, individuels dans les zones plus clairsemées. Le tissu urbain se relâche, d'est en ouest, à mesure qu'on s´éloigne de la voie principale (route de Saumur et rue de Poitiers). Certains bâtiments, qui ont conservé des traces de leur activité agricole, témoignent du caractère initialement rural de ce hameau, visible notamment dans les zones périphériques (Le Martouret, La Biguerie, La montée du Porteau, Le Quéreux, Sigon). On note la présence d'un puits entre La Biguerie et Les Coudres et de murs d'enclos à La Biguerie. Le développement de l'axe de communication a favorisé les implantations de commerces et a entraîné une modification de la physionomie de cette agglomération peu à peu constituée en majorité de maisons de bourg. Sur la route de Poitiers à Saumur, la plupart des édifices sont alignés, formant une urbanisation quasi continue du nord au sud.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • A. C. Migné-Auxances : 1D2, Registre des délibérations du Conseil municipal (1863-1886).

    - Séance du 17 février 1869 : Etablissement d´un bureau de poste de distribution à Auxances, commune de Migné, car la tournée est trop longue et le passage de la rivière présente un obstacle.

    - Séance du 4 juillet 1870 : Pétition tenant à obtenir que l´administration fasse procéder aux réparations immédiates à l´abreuvoir d´Auxances situé sur le canal d´alimentation du moulin de Sigon. Formation d´une commission chargée de surveiller les travaux, évalués à 100 francs.

    - Séance du 3 décembre 1871 : Lecture du rapport de M. L´Ingénieur ordinaire des ponts et chaussées pour l´arrondissement du centre sur l´enquête à ouvrir pour la révision du plan d´alignement de la route nationale n° 147 de Limoges à Saumur dans la traverse d´Auxances.

    Le Conseil municipal « émet le voeu que les constructions élevées conformément au plan arrêté le 1er mars 1842, soient et demeurent exemptes de toute modification d´alignement puisque les propriétaires des dites maisons seront conformes au dit alignement (...).

    Il fait observer en même temps que le passage de la route de Limoges à Saumur va être considérablement diminué par l´établissement de la ligne de chemin de fer d´intérêt local de Poitiers à Saumur et que par cette raison les rectifications proposées sont moins urgentes.

    En conséquence le Conseil municipal n´approuve pas les modifications proposées à l´alignement de la route de Poitiers à Saumur ».

    - Séance du 30 mai 1875 : Rapport de la commission d´examen des abreuvoirs et du lac de Chardonchamp. Devis des travaux de réparations s´élevant à 708, 52 francs : abreuvoir d´Auxances, de Migné dit du Pont Contreau, du pont de Chardonchamp, de Moulinet.

    A. C. Migné-Auxances. 1D5 : Registre des délibérations du Conseil municipal (1936-1952).

    - Séance du 9 août 1936 : Le Conseil municipal autorise le maire à traiter de gré à gré pour la construction d´un lavoir couvert à Auxances.

    A. C. Migné-Auxances : 1D5, Registre des délibérations du Conseil municipal (1936-1952).

    - Séance du 29 janvier 1950 : L´achat est en cours d´un immeuble pour y installer un nouveau bureau de poste, à Auxances, l´ancien bureau étant trop petit et insalubre.

    - Séance du 10 juin 1951 : Le Conseil municipal approuve la proposition de l´INSEE de transformer le nom de la commune de Migné en Migné-Auxances.

    A. C. Migné-Auxances : 1D6, Registre des délibérations du Conseil municipal (1952-1963).

    - Séance du 7 avril 1958 : Le Conseil municipal décide de confier aux Ponts et Chaussées la direction des travaux d´aménagement d´une place publique à Auxances.

    - Séance du 12 mars 1961 : Le bouilleur de cru s´installe à Auxances, le Conseil municipal autorise le maire à établir le bail.

    - Séance du 13 juin 1961 : Location du terrain pour installation des bouilleurs de cru à Auxances sur le Gué, section C parcelle 906.

    A. C. Migné-Auxances : 1D7, Registre des délibérations du Conseil municipal (1963-1972).

    - Séance du 1er mai 1964 : Aménagement de la place publique, le conseil décide de solliciter l´Administration des Ponts et Chaussées pour lui confier l´étude et la direction des travaux. Montant des travaux : 15000 francs.

    A. D. Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.

    - Arrêté, en date du 6 juillet 1964, portant déclaration d´utilité publique et de cessibilité du projet d´acquisition par la commune de Migné-Auxances d´un terrain (...) nécessaire à la création d´une zone industrielle.

    - Expropriation pour la création d´une zone industrielle, vers RN 148bis : Jugement en date du 10 mai 1965, Parcelle I 1273 (anciennement I43), lieu-dit de L´érable.

    - Lettre (sans date) du Préfet de la Vienne adressé au Maire de Migné-Auxances. Objet : requête de M. Guy Tertrault à Rochecourbe, commune de Quincay. Changement des limites territoriales de la commune de Quincay.

    A. C. Migné-Auxances : 1D7, Registre des délibérations du Conseil municipal (1963-1972).

    - Séance du 7 janvier 1968 : Installation de la SMAC, société Anonyme des mines de bitume et d´asphalte du centre, à Migné-Auxances au lieu-dit la Loge.

    - Séance du 27 septembre 1969 : Avant-projet d´aménagement du carrefour de la RN 147 et des V.O. 1 et 9.

    A. C. Migné-Auxances : 1D8, Registre des délibérations du Conseil municipal (1973-1980).

    - Séance du 17 mai 1975 : Création des voies communales de desserte de la zone économique.

    - Plan d´occupation des sols : schéma d´aménagement Zone 1NA derrière Sigon.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Vienne : B 8/1. 1777-1790 : Justice seigneuriale du comté d´Auzance, terre de Verneuil. A. D. Vienne : C 45. Vers 1790 : Réparations au pont de Migné sur l´Auzance. A. D. Vienne : C 318. Vers 1770 : Hommage et aveu rendu au roi par Louis, Jacques et Louis de Montbron, et Charles-Alexis-Marie de Razes pour le fief d´Auzance. A. D. Vienne : KK 31. S. l. n. d. : Plan, élévation et profil du pont de bois d´Ausances.

  • A. D. Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.

  • A. C. Migné-Auxances. Registres des délibérations du conseil municipal.

Bibliographie
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 13, 342 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
  • Ville de Poitiers, service du cadastre : fichier du bâti.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Bunoz Céline