Dossier d’œuvre architecture IA16006070 | Réalisé par
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Communauté de communes du Confolentais
Gare
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Confolentais - Confolens-Sud
  • Commune Confolens
  • Adresse avenue Gambetta
  • Cadastre 1992 AL 193

La gare de Confolens fut ouverte en 1887 et est au carrefour de la voie Roumazières-Le Vigeant et du Petit-Mairat vers Angoulême par Champagne-Mouton.

La voie ferrée qui traverse Confolens est située sur le tracé de la ligne Roumazières-Lussac-les-Châteaux par Manot, Ansac-sur-Vienne et Confolens. Cette ligne a connu une longue histoire entre 1856, date du vœu de sa construction par le conseil général, à sa première concession en 1872, son tracé arrêté définitivement en 1879. L'essentiel des travaux est achevé en 1883, mais l'inauguration de cette voie n'a lieu que le 31 juillet 1887 pour la section Roumazières-Confolens et le 1er mai 1901 pour la section Confolens-Le Vigeant. Sur la section nord, les travaux ne démarrent qu'en 1897. Vers 1900, certains chemins vicinaux sont rectifiés aux abords de cette voie.

Une seconde ligne avait pour terminus Confolens. Il s'agit de la ligne à voie étroite dite du Petit-Mairat, qui reliait Angoulême à Confolens. Cette voie a été inaugurée le 1er juillet 1913 pour le tronçon Champagne-Mouton-Confolens.

La ligne de chemin de fer et la gare sont désormais fréquentés par la ligne de vélo-rail du Chemin de fer de Charente-Limousine, de Roumazières-Loubert à Confolens via Manot et Ansac-sur-Vienne.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1887, daté par source

La gare est composée d'un corps central à un étage et trois travées, et de deux ailes en rez-de-chaussée de part et d'autre. L'aile nord a été doublée dans le courant du XXe siècle. A l'origine, chaque aile possédait deux fenêtres côtés voies et deux côté cour de la gare. Plusieurs ouvertures se trouvent dans le pignon. Toutes les ouvertures sont couvertes en arc segmentaire. Les toits, à longs pans, sont en ardoise.

La gare de marchandise a été remaniée.

  • Murs
    • moellon enduit
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

  • Boulanger, Pierre. Promenade à travers les rues de Confolens, impr. Eclaircy, Confolens, 2003.

    p. 178
  • Dujardin Véronique, Moinot Emilie, Ourry Yann. Le Confolentais : entre Poitou, Charente et Limousin. Images du patrimoine n° 243, Geste éditions, 2007.

    p. 65
  • Le Diraison, Henry ; Renaud, Yvette. Chemins de fer de Charente au temps de la vapeur, éd. Centre départemental de documentation pédagogique de Charente, 1996.

  • Dujardin, Véronique, Moinot, Émilie. Confolens, Charente, collection Parcours du patrimoine, n° 325, Geste éditions, La Crèche, 2007.

    p. 24, 65

Documents figurés

  • " Album de cinquante photographies de Confolens et ses environs ". 1893-1896. L = 12 cm, la = 17 cm [partiellement reproduites dans les dossiers illustrations concernés].

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : 915, album de photographies
Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2005
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
(c) Communauté de communes de Charente Limousine
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Dossiers de synthèse
Articulation des dossiers