Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare des Bénédictins

Dossier IA87004559 réalisé en 1992

Fiche

Œuvres contenues

Appellationsdes bénédictins
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonLimousin - Limoges-6
AdresseCommune : Limoges
Adresse : 4 place
Maison-Dieu
Cadastre : 2014 EK 61

Remplaçant une première gare datant de 1856, l'actuelle gare des Bénédictins, conçue dès 1917, est construite de 1925 à 1929 pour la Compagnie du Paris-Orléans par Roger Gonthier, architecte de la compagnie, sous les ordres de l'ingénieur Julien. L'édifice se signale par son décor d'architecture et ses sculptures en façade évoquant les activités industrielles de la ville et signées par Henri Varenne. Dans le hall d'accueil, couvert d'un dôme de 31 mètres de haut, les verrières sont dues au maître-verrier Francis Chigot ; elles combinent des motifs géométriques et végétaux (des feuilles de châtaignier). La gare,qui comporte aussi un campanile de 61 mètres de haut, a été réhabilitée par la SNCF en 1979. Le dôme, victime d'un incendie en février 1998, a été restauré en 1998-2000.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Principale : limite 20e siècle 21e siècle
Dates1925, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gonthier Roger
Gonthier Roger (1884 - 1978)

Architecte parisien, licencié en droit, Roger Gonthier (1884-1978) est le fils d’Henri Gonthier, architecte-inspecteur des bâtiments de la Compagnie des chemins de fer Paris-Orléans. Lui même architecte de la Compagnie du Paris-Orléans, il réalise à Limoges en 1919, un pavillon frigorifique à viande dans le quartier du Verdurier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Varenne Henri
Varenne Henri (1860 - 1933)

Né à Tours en 1860. Elève d'Auguste CAIN, il devient Sociétaire des Artistes Français en 1890. Sculpteur et graveur de médailles, il obtint de nombreuses récompenses et des commandes d’œuvres publiques à Tour, Limoges, Paris, etc...


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source
Auteur : Julien ingénieur attribution par source

Établi au-dessus des voies sur une plate-forme en béton armé. L’ossature de béton armé et d’acier est masquée par un habillage de pierre et de roches calcaires. La façade principale rappelle aux voyageurs l’importance des arts du feu à Limoges : deux allégories féminines, aux dimensions monumentales, représentent la porcelaine et l’émail.

Murscalcaire pierre de taille
béton béton armé
Toitcuivre en couverture
Plansplan centré
Couverturestoit à l'impériale
dôme circulaire

recensement immeubles MH ; label XXe

Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat
Éléments remarquablesgare
Protectionsinscrit MH, 1975/01/15

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Limoges. Série O ; Sous-série 1 O : 376-386. Détail du projet du nouveau bâtiment de la gare (s.d.).

    Archives municipales, Limoges : 1 O 376-386
  • AM Limoges. Série Fi ; Sous-série 2 Fi : 548. Plan de la gare des Bénédictins, 1965.

    Archives municipales, Limoges : 2 Fi 548
  • AM Limoges. Série Fi ; 5 Fi : 187. Nouvelle gare en construction (s.d.).

    Archives municipales, Limoges : 5 Fi 187
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques - Sénéchaud Anne
Sénéchaud Anne

Chargée d'étude Atemporelle - Prestation de service 2014-2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Monuments Historiques