Logo ={0} - Retour à l'accueil

Gare de tramways, aujourd'hui maison

Dossier IA86013591 réalisé en 2019

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, dépôt de tramways, halle
Dénominationsgare, maison, entrepôt public
Aire d'étude et cantonLencloître
AdresseCommune : Lencloître
Adresse : 28 rue
8 mai 1945
Cadastre : 2016 AM 32 ; 2016 AM 158

En 1902, un premier projet de création d'une ligne de tramway au départ de Lencloître pour rejoindre la commune de Dangé-Saint-Romain voit le jour. Le projet est rapidement abandonné et en 1905, un nouveau projet d'axe est porté par la municipalité pour relier Lencloître à Lusignan. Le réseau des tramways de la Vienne est chargé de réaliser les travaux.

La station de tramway est édifiée en 1911 en bordure de la route de Richelieu (rue du 5 mai 1945) et reliée à la ligne ferroviaire Loudun-Châtellerault au niveau de la rue du Champ Ballan. Inauguré en 1911, le tracé de la ligne passe par la Grand Rue, traverse l'Envigne pour rejoindre le quartier de l'Epinette, puis la rue des Sables et amorce un virage en direction d'Ouzilly en empruntant la rue de l'Epinette puis la rue des Maraîchers. L'exploitation de la ligne est très courte puisque le trafic est arrêté en 1933. A partir de cette date, la liaison entre Lencloître et Lusignan est assurée par une ligne d'autobus gérée notamment par la Société des Transports Automobiles de l'Ouest dont l'un des arrêts est situé place de l'Hôtel de Ville (plaque émaillée portant la mention "Autocar Arrêt STAO" toujours visible sur la façade de l'immeuble situé au 10 Grand Rue). La même année, le bâtiment des voyageurs est transformé en trois logements pour accueillir le personnel chargé de l'entretien des voies de la ligne ferroviaire de Loudun-Châtellerault.

C'est aujourd'hui une maison d'habitation. L'ancien dépôt de la motrice appartient au Conseil départemental de la Vienne et sert de dépôt de matériel.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle

La gare de voyageurs est édifiée au nord de la commune le long de la rue du 8 mai 1945. De plan rectangulaire, elle comprend deux bâtiments accolés : le premier au sud est en rez-de-chaussée avec un étage de comble, le second comprend un étage carré et un étage de comble. Un bandeau calcaire court entre le premier et le second niveau. Les murs sont enduits. Les encadrements des baies et les chaînes d'angle sont en pierre de taille. Les linteaux de baies ont une forme d'arc segmentaire avec clé saillante. La couverture est en toit à deux pans en tuile mécanique.

Murscalcaire enduit
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré
Couvrements
Couverturestoit à deux pans
Énergies

Références documentaires

Documents d'archives
  • Voies ferrées d'intérêt local : ligne de Lencloître à Lusignan, 1904-1910

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 5S222
  • Voies ferrées économiques, établissement de la station, 1911.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 5S227
  • Plan parcellaire relatif à l'achat de la station de tramway de Lencloître, 1933-1934.

    Archives S.N.C.F., Le Mans : 1003LM244
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.