Dossier IA87006092 | Réalisé par
Decoux Jérôme
Decoux Jérôme

chargé du patrimoine industriel au service de l'inventaire du patrimoine, région Limousin (2012-2015) puis Nouvelle-Aquitaine (depuis 2015)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ganterie Junien Rigaud, puis usine d'emballage et de conditionnement dite Goyer, puis Planche, puis Barataud et cie, puis de la Société des papiers et sacs de Saint-Junien
Auteur
Copyright
  • (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint-Junien - Saint-Junien
  • Hydrographies
  • Commune Saint-Junien
  • Adresse 27 rue Junien-Rigaud
  • Cadastre 2013 AB 16, 25
  • Précisions  ;  ;
  • Dénominations
    ganterie
  • Appellations
    ganterie Junien Rigaud, usine d'emballage et conditionnement Goyer, usine d'emballage et conditionnement Planche, usine d'emballage et conditionnement Barataud et cie, usine d'emballage et conditionnement de la Société des papiers et sacs de Saint-Junien
  • Destinations
    usine d'emballage et conditionnement

L'usine est édifiée en 1872 par Junien Rigaud pour y installer une manufacture de gants. Dès 1873, le bâtiment est loué à un imprimeur-lithographe, Félix Goyer, fournisseur de boîtes d'emballage de la Compagnie générale des allumettes chimiques. Félix Goyer équipe le site d’une machine à vapeur et construit en 1874 et 1875 deux ateliers complémentaires. Après le départ pour Orléans de l’entreprise Goyer en 1882, l'usine est vendue à un fabricant de papier de paille, Jean Dieuaide, puis, en 1884, à la Société Planche Frères, fabricants de sacs en papiers. En 1891, l’usine est cédée à la société Barataud Frères & Cie. En 1923, la constitution de la Société des Papiers et Sacs de Saint-Junien (SOPASAC) réunit dans une même entreprise l'usine de la rue Junien-Rigaud apportée par la société A. Barataud, Boutant & Cie, et l'usine du Bas-Moulin apportée par M. Jean Dussoulier.

Rachetée par le groupe lyonnais Créastyl en 2006, l'usine ferme en 2014.

  • Période(s)
    • Principale
  • Dates
    • 1872, daté par source

Située au coeur d'un lotissement projeté par Junien Rigaud, l'usine comprend deux halles. La halle la plus ancienne compte un étage et un comble, couvert d'un toit à long pan. La pente naturelle du terrain est compensée par une cave semi-enterrée. La façade sur rue s'ouvre par un grand portail central encadré par deux baies ; la symétrie est soulignée par le grand oculus central et les deux fenêtres de l'étage, ainsi que par les deux fenêtres géminées sous le faîtage. Les deux murs gouttereaux sont percés à chaque niveau par sept grandes baies à encadrement de briques, auxquelles s'ajoutent, sur le côté sud, autant de baies éclairant la cave. L'étage du pignon ouest est éclairé par une grande verrière semi-circulaire.

La disposition intérieure s'organise autour de la halle s'élevant sous toute-hauteur. Elle est flanquée de deux séries de sept ateliers. L'étage, au dessus des bas-côtés, est desservi par un double escalier qui conduit aussi à une passerelle transversale dominant l'ensemble de la nef centrale.

  • Murs
    • pierre moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse mécanique
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre
  • Énergies
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public communal, propriété de l'office HLM de Saint-Junien

Documents d'archives

  • Cadastre rénové de Saint-Junien, dressé en 1969 par Bonnin géomètre-expert.

    Archives départementales de la Haute-Vienne, Limoges : 1203 W 121

Bibliographie

  • BERNARD Frank. L'usine Soposac à Saint-Junien. Dossier historique, 4 pages dactyl. 2014

    Collection particulière : non coté
  • BERNARD, Frank. FOUGERAS, Eric, PASCAUD, Jean-René. "Travaux urbains à Saint-Junien 1860-1900". Cahier d’IMPACT, n°13, décembre 2005

    Bibliothèque francophone multimédia, Limoges : MAG.P LIM G402/13

Périodiques

  • BERNARD Frank. "Usine à vendre...et à préserver". le Chercheur d'or n°70, 2018.

    Bibliothèque francophone multimédia, Limoges : MAG.P LIM 58191/S
    p 1
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
(c) Ville de Saint-Junien
Decoux Jérôme
Decoux Jérôme

chargé du patrimoine industriel au service de l'inventaire du patrimoine, région Limousin (2012-2015) puis Nouvelle-Aquitaine (depuis 2015)

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers