Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontaine Saint-Barnabé

Dossier IA17003381 réalisé en 1998

Fiche

Appellationsfontaine Saint-Barnabé
Dénominationsfontaine
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Dampierre-sur-Boutonne
Adresse : impasse
Saint-Barnabé
Cadastre : 2016 AC 113

Une brochure publiée en 1875 par André Arsonneau sur l'histoire de Dampierre-sur-Boutonne fait état d'une légende, laquelle raconte que l'origine de la fontaine serait miraculeuse. Elle se serait mise à couler à l'emplacement où un jeune seigneur de Dampierre, décidant de devenir ermite, aurait harangué la population, un jour de saint Barnabé (11 juin). Par la suite, une chapelle et un couvent furent édifiés à cet emplacement, tandis que la saint Barnabé devint jour de fête, avec un pèlerinage à la chapelle et la foire de Dampierre. Le texte d'Arsonneau a été depuis largement réfuté quant à sa validité historique, il ne faut sans doute y rien voir de plus qu'une légende.

Bien que les preuves textuelles et matérielles manquent, l'existence de la chapelle Saint-Barnabé semble en revanche attestée puisque l'abbé Noguès écrit en avoir vu les restes dans une monographie publiée en 1883. Endommagée pendant les guerres de Religion et ruinée à la Révolution, elle se situait à l'angle formé par la rue de la Poste, où se trouvent la fontaine (d'ailleurs appelée « fontaine de la chapelle » au 19e siècle), des bâtiments remaniés et l'emplacement de l'ancienne mairie. Noguès propose de reconnaître un vestige du couvent dans la porte médiévale à proximité (actuel restaurant). Aucun document ne permet toutefois de vérifier cette théorie, et on ignore si Noguès s'est inspiré d'archives, d'une tradition orale ou de ses propres conclusions.

La fontaine était primitivement dans un bassin accessible par quelques marches. Avec la disparition de la chapelle, celle-ci se trouva exposée à la ruine et le conseil municipal fit construire l'édicule actuel en 1836 par l'entrepreneur Alleau. Arsonneau et Noguès mentionnent, lors des travaux, la découverte d'une petite niche abritant les fragments d'une statuette de saint : ce serait sa tête, remodelée, qui orne le sommet de la fontaine. Ils font également état d'une imposante statue de lion qui se trouvait à proximité et qui aurait été réutilisée dans les fondations de l'édicule.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1836, daté par source
Auteur(s)Auteur : Alleau (entrepreneur)
Alleau (entrepreneur)

Entrepreneur à Saint-Jean d'Angély dans la 1ère moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

De plan carré, le puits est construit en pierre de taille et orné d'un solin et d'une corniche. Au sommet, un dôme circulaire est coiffée d'une tête humaine sculptée, qui serait une statue de saint remployée. Un bras métallique terminé en volute permet d'actionner la pompe à l'intérieur. L'eau s'écoule par un petit robinet en forme de tête de lion.

Murscalcaire pierre de taille
Toitpierre en couverture
Couverturesdôme
État de conservationbon état
Techniquesferronnerie
sculpture
Représentationsornement animal, lion, ornement figuré, tête d'homme
Précision représentations

Robinet en forme de tête de lion à la base de la fontaine. Tête humaine sculptée au sommet de l'édifice.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1835, septembre : devis estimatif des réparations à effectuer à la fontaine dite de la chapelle à Dampierre sur Boutonne.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 541
  • 1836, 7 avril : procès-verbal d'adjudication des travaux de la fontaine dite de la chapelle à Dampierre sur Boutonne, en faveur de l'entrepreneur Alleau.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 541
Bibliographie
  • Arsonneau, André. Chronique dressée sur le Château-Gaillard et Dampierre sur Boutonne. Niort, 1875.

    p. 29-30
  • Chapacou, Denis. Aulnay, un voyage dans l'histoire du canton, 1995.

    p. 26
  • Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime. Paris : Flohic, 2002.

    p. 120
  • Noguès, abbé J.-L.-M. Dampierre sur Boutonne, monographie historique et archéologique. Saintes, 1883.

    p. 35-38
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barreau Pierrick