Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontaine de dévotion Saint Rémi de Reims dite fontaine Saint Rémi

Dossier IA23006022 réalisé en 2009

Fiche

VocablesSaint Rémi de Reims
AppellationsFontaine Saint Rémi
Dénominationsfontaine de dévotion
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Colondannes
Lieu-dit : les Malognes
Cadastre : 2008 AC non cadastré ; domaine public

Autrefois, les gens se rendaient à la fontaine Saint Rémi pour se soigner. Ses eaux étaient réputées pour faire marcher les enfants qui avaient du retard ou qui étaient malades ou infirmes : l'enfant devait être trempé dans la fontaine par une veuve. A défaut, on y trempait sa chemise qu'il devait porter sans la quitter pendant neuf jours. Au début du 20e siècle, les habitants y allaient en pèlerinage pour les Rogations (la procession avait lieu le 1er octobre). Les jeunes filles s'y rendaient également et y jetaient une pièce de monnaie pour se marier. Il se disait aussi que faire bouillir l'eau de la fontaine portait malheur. La margelle monolithe en granite de la fontaine serait la margelle d'un puits gallo-romain.

Au début du 19e siècle, la statue du saint aurait été fixée sur une branche d'un chêne qui se trouvait derrière la fontaine. Le chêne ayant disparu, la statue a été placée dans un petit oratoire en brique surmonté d'une croix en fonte, qui s'est écroulé par la suite. Sa restauration a été entreprise en 1994 par Victor SOUCHE, habitant de la commune. La fontaine était alors à peine visible, enclose dans un champ. Le propriétaire du champs a fait don à la commune du morceau de terrain où elle se trouvait. Lorsque la fontaine a été nettoyée, deux objets ont été trouvés, notamment des pièces de monnaie, des morceaux d'une croix en fonte dans le style des croix du 19e siècle et des silex qui témoignent deLe chem la fréquentation très ancienne de cette fontaine. Le support de l'oratoire a été reconstitué et un socle a été ajouté. Sur cette base a été installée une statue de Saint Rémi, sculptée par Jeanne PORCHER et protégée par un oratoire.

Période(s)Principale : Gallo-romain , (?)
Secondaire : 4e quart 20e siècle , porte la date
Dates1994, porte la date

La margelle, de forme octogonale, est une pierre monolithe en granite. Le diamètre de son ouverture est d'environ 60 cm par 70 cm de hauteur. Le support de l'oratoire est de plan carré avec un socle en granite. L'oratoire est constitué de bardeaux de châtaigniers avec une couverture en tuile plate. Sur l'un des montants arrière de l'oratoire est inscrit : "VS.1994". La statue de Saint Rémi est en bois (poirier).

Mursgranite pierre de taille
granite moellon enduit partiel
bois essentage de bardeaux
bois
Toittuile plate
État de conservationrestauré
Représentationssaint Remi chronogramme monogramme
Précision représentations

Saint Rémi est représenté en tenue d'évêque avec sur le torse une colombe représentant le Saint Esprit.

Inscription concernant l'auteur et la date : "VS. 1994" est gravé sur l'un des montants de l'oratoire.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • PORCHER, Jeanne. Colondannes. Un village creusois au fil du temps. Mémoire de la terre - Mémoire des hommes. Limoges : impr. GDS, 2002. 376 p.

    p. 187-188. Conseil départemental de la Creuse, Guéret : Non coté
  • ARNAUD, Philippe. Mémoire en Images. Le canton de Dun-le-Palestel. Saint-Cyr-sur-Loire : Ed. Alan Sutton, 2006. 128 pages.

    p. 29 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.