Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fermes, aujourd'hui maison

Dossier IA00044796 inclus dans Hameau de la Roche-à-Baussant réalisé en 1976

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, four à pain, logement, cour
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Pindray
Lieu-dit : la Roche-à-Baussant
Adresse : 7 chemin des
Nagasses
Cadastre : 1840 B2 257 ; 1936 B2 262 ; 2016 B2 262

Figuré sur le plan cadastral de 1840, la première ferme date probablement du 18e siècle, ce que renforce la présence de chanfreins sur une baie murée.

La pierre ornée d'une accolade pourrait dater du 16e ou du 17e siècle ; bien qu'elle soit en remploi, elle témoigne d'une phase de construction plus ancienne.

Les deux autres fermes sont plus récentes. Elles pourraient dater de la seconde moitié du 19e siècle ou du début du 20e siècle.

Remploi
Période(s)Principale : 16e siècle, 17e siècle , (?), , (détruit)
Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La propriété réunit plusieurs anciennes fermes réunies autour d'une cour commune.

La première ferme (cadastrée B 262), au sud, a déjà étudiée en 1976. C'est une ferme de plan massé : elle comprend les parties agricoles et les parties domestiques sous le même toit, à longs pans. La partie habitable, au sud, présente deux portes à encadrement en bois. Entre ces deux portes se trouve une baie en partie murée à encadrement chanfreiné, aménagée avec des pierres de remploi (une pierre ornée d'une accolade est placée à l'envers, et tient lieu d'appui. Deux portes charretières ont été aménagée à l'arrière du bâtiment.

La deuxième ferme, est située à l'est de la cour. Le logement (cadastré B 276) présente une façade de deux travées d'ouvertures qui encadrent la porte d'entrée. Le toit est à longs pans en tuile mécanique. L'ancienne grange (cadastrée B 264-265) a été réhabilitée en maison. Un arc de décharge est visible au-dessus de l'ancienne porte d'étable. La ferme comprend un four à pain abrité sous un bâtiment séparé.

La troisième ferme (cadastrée B 792-794) est située à l'ouest de la cour. Le logement possède un escalier extérieur à armature métallique permettant l'accès au grenier. La porte de celui-ci, à arc segmentaire, est légèrement débordante sur le toit. Le logement jouxte une ancienne écurie, couverte d'un toit en appentis. À l'arrière de ce bâtiment, une dépendance vient s'implanter perpendiculairement.

Mursmoellon enduit partiel
Toittuile creuse, tuile, tuile creuse mécanique
Plansplan régulier
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
toit à longs pans croupe
appentis
Typologiesferme de plan massé ; ferme à bâtiments dispersés ; encadrement en bois ; grange à façade en gouttereau ; logement minimal ; logement en rez-de-chaussée et comble à surcroît ; grange à façade en gouttereau ; logement en rez-de-chaussée surélevé
Représentationsaccolade
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Reix [Jean Baptiste] Florentin
Reix [Jean Baptiste] Florentin ( - 11/08/1983)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Guichet Maxime