Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA23001917 réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, pigeonnier, remise agricole, four à pain, abreuvoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Lafat
Lieu-dit : Chadreugnat
Cadastre : 1826 C 773, 775, 776, 777, 778  ; 2008 C 605, 606, 608

Une partie du logis ainsi que la grange-étable figurent sur le cadastre de 1826. Elles datent donc probablement du début du 19e siècle. La partie arrière du logis ainsi que le bâtiment qui se situait entre la maison et la grange-étable qui figurent sur le cadastre de 1826 ont été détruits, peut-être dans la seconde moitié du 19e siècle ou dans la première moitié du 20e siècle. Le four à pain ne figure pas sur le cadastre de 1826, il a donc été construit dans un deuxième temps (peut-être dans la deuxième moitié du 19e siècle).

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle , (?)
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle , (?)

Située au village de Chadreugnat, cette ferme à bâtiments dissociés comprend un logis, un four à pain accolé au logis, une grange-étable et une remise agricole dans laquelle se trouve un pigeonnier de petite dimension. Le logis est un bâtiment de plan rectangulaire construit en granite et marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille. Couvert d´un toit à longs pans en tuile plate surmonté d´une souche de cheminée en brique, il est couronné d´une corniche en pierre sur la façade sud-est. La façade sud-est s´élève sur deux niveaux et présente deux travées. Le rez-de-chaussée compte une porte en bois à imposte et une fenêtre à montants en bois tandis que l´étage compte deux fenêtres. Ces quatre ouvertures présentent des encadrements en bois. A droite de la porte d´entrée, l´évacuation d´une pierre d´évier est visible. Accolé au pignon sud-ouest du logis, le four à pain, de forme circulaire, est construit en granite et couvert d´un toit à un pan en tuile plate. A l´origine, un bâtiment, aujourd´hui détruit, faisait le lien entre le logis et la grange-étable située au nord-est de ce dernier. La grange-étable est un bâtiment de plan rectangulaire en granite, marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille et couvert d´un toit à longs pans en tuile plate. Il est possible que ce bâtiment ait été composé à l´origine de deux bâtiments distincts (une étable et une grange-étable ?) réunis sous une même ligne faîtière et peut-être construits à des époques différentes, comme semblent l´indiquer la différence d´encadrements des ouvertures et de revêtement de la façade. La partie sud de la grange-étable comporte en effet des ouvertures avec encadrements en pierre de taille : au rez-de-chaussée les pierres d´encadrement de la porte sont sculptées, la fenêtre à gauche de la porte présente un appui sculpté qui est probablement un remploi et la fenêtre de l´étage est surmontée d´un linteau monolithe en arc segmentaire. La partie nord comporte deux ouvertures (une porte de grange et une porte d´étable) avec linteaux en bois. Accolée à la grange, une remise agricole, avec montants en bois et toit en tôle ondulée, abrite un pigeonnier de petite dimension. Construit en bois, ce pigeonnier se situe sur le mur extérieur de la grange-étable et comporte quatre abris pour les pigeons.

Mursgranite moellon enduit
granite pierre de taille
brique
bois
Toittuile plate, tôle ondulée
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit à un pan
Typologiesferme avec grange-étable dite limousine
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.