Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA79000799 réalisé en 1999

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, logement, grange, étable, hangar agricole, four, toit à porcs, bergerie, puits, garenne
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Saint-Médard
Lieu-dit : Nieul
Cadastre : 1816 B 340 ; 1980 B2 198, 199

Trois états des lieux de 1717, 1780 et 1783 décrivent cette ferme. Il pourrait s'agir d'un ancien manoir dont il ne reste aucun vestige et pour lequel nous n'avons trouvé aucune source. Cependant, en 1816 la parcelle B 346 était définie comme une garenne. En 1780 et 1783, la propriété appartenait à André Boudault, sieur de Champoly, seigneur de la terre et seigneurie de Bourgneuf, dans la paroisse voisine de Brûlain. En 1816, les parcelles B 333 à 346 appartenaient encore à la famille Boudeau-Champoly à Niort, et la ferme était toujours une propriété de rapport comme au 18e siècle. Les matrices mentionnent une nouvelle construction en 1852 qui pourrait correspondre soit au logis (très dénaturé) accolé au nord au bâtiment est de la cour, soit au petit logement fermant la cour au nord, construit perpendiculairement au plan massé. En 1857, la propriété a été partagée en deux lots, notamment les parcelles B 339 "pré de la porte", 340 "maison, bâtiment, cour", et 341 "pâtis". A partir de cette époque, la ferme est en exploitation directe, ses propriétaires habitant sur place. Actuellement, il s'agit toujours d'une exploitation agricole ; une stabulation a été installée à la place de la porcherie, le four est effondré, et les bâtiments ouest : la grande grange-étable-logis, ainsi que le hangar-étable ont été vendus à de nouveaux propriétaires.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Les baies du logis du plan massé ont été modernisées ; l'intérieur n'a pas été visité. Le petit logement au nord de la cour n'a, semble-t-il, pas subi de transformations. Le troisième logement, accolé au nord au bâtiment est de la cour, très dénaturé, n'a pas été photographié.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Typologiesgrange à façade en pignon
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Deux-Sèvres : 3 E 10384, fol. 47 ; E 8804.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte