Copyright
  • (c) Conseil départemental de la Dordogne
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Terrasson-Lavilledieu
  • Commune Coly
  • Lieu-dit la Grave
  • Cadastre 1825 B1 130  ; 1986 B1 95
  • Précisions
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    grange

Cette ferme fait partie de l'écart de "La Grave" (Belleyme), corruption de La Granie, qui est attestée en 1460 : "Mansus de La Grana" (Gourgues).

Toutefois, le corps de logis central de la ferme a sans doute été érigée au XVIe siècle, comme le suggère la porte d'entrée actuelle, qui était alors une fenêtre (demi-croisée) à cadre chanfreiné. Ce n'est que dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle que lui fut adjoint, à l'est, un second corps de logis, comme l'attestent toutes les fenêtres de cette partie, à plate-bande en arc segmentaire typique de cette période. Le balet fut ajouté sans doute au même moment (et l'allège de la fenêtre XVIe a été abattue en même temps pour servir de porte d'accès) : sa maçonnerie n'est pas liée à celle du corps de logis sur lequel il est adossé. L'ensemble a été recouvert par un toit uni en ardoises. Le bâtiment était en place (avec le même plan masse qu'aujourd'hui) en 1825, au moment de l'établissement du cadastre ancien.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle
    • Principale : 2e moitié 18e siècle
    • Secondaire : 20e siècle

Cette ferme à balet, construite en moellon de calcaire, a perdu son enduit. Elle est couverte en ardoise. Le "balet", abritant l'escalier d'accès au logis, conserve encore son évier en pierre en bout de palier. La partie basse présente de rares ouvertures : lieu de stockage, le rez-de-chaussée pouvait aussi servir d'étable. Le logis proprement dit se développe à l'étage. Les combles sont aérés par de petites ouvertures et présentent également des fuies. Cette petite exploitation agricole présente à l'ouest une grange-étable et au sud-est une petite porcherie. Situé au nord du logis et en retour d'équerre, un four à pain complète ce dispositif.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    en rez-de-chaussée surélevé
  • Couvrements
  • Escaliers
    • escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

  • GOURGUES Alexis de. La Dordogne. Dictionnaire topographique du département. Paris : Res Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).

    p. 149

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de Coly, dessin aquarellé par Mazin, 1825.

    Archives départementales de la Dordogne : 3P3 1432-1436
    section B1
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2012
(c) Conseil départemental de la Dordogne
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Articulation des dossiers